Comment sexualiser une conversation ?

sexualiser une conversation

Comment sexualiser une conversation, voilà une vaste question qui mérite une réponse.

Avant toute chose, il parait judicieux de rappeler ce qu’est la sexualisation.

Pourquoi, comment, et à quel moment faut-il s’en servir ?

Puisque, il ne s’agit pas d’utiliser un langage cru et vulgaire, pour stimuler une femme. Il faut le faire de manière plus subtile, sinon c’est Game Over.

Et vous serez catalogué, et rangé au même rayon que les autres mecs, pas très subtils…

Qu’est-ce que la sexualisation ?

La sexualisation, est une manière de communiquer avec une femme, à travers laquelle on va suggérer des idées.

D’une manière plus ou moins implicite, et ce, de plusieurs façons, vous pouvez même le faire sous forme de jeu.

Pour en avoir essayé plusieurs avec pas mal de filles, cela marche à merveille. Si cela vous intéresse, je vous conseille de lire notre article Le jeu de séduction indispensable à connaître pour sexualiser une conversation en s’amusant

Ces idées, vont générer des images chez les femmes, et ces images, vont se transformer en désir. En ressenti, voire même en réaction  physique, chez certaines d’entre elles.

Les femmes, contrairement aux hommes, vont être beaucoup plus réceptives, à ce qu’on leur dit.

Les hommes, quant à eux, vont être plus axés sur le visuel que sur les mots.

En effet, puisque l’on parle de sexualisation, on va introduire petit à petit, l’envie de sexe dans la tête des femmes, sans jamais prononcer le mot « sexe ». C’est dans cette subtilité, que réside le secret de la sexualisation.

C’est une étape essentielle, puisqu’elle va servir de transition, entre la simple discussion, et le moment où la fille va vouloir vous ramener chez elle, pour vous arracher vos fringues.

Ne pas sexualiser est une erreur

Cette dernière est régulièrement faite par les personnes manquants de confiance en elles, et par les « gentils garçons » ne sachant pas trop s’y prendre.

Alias, le meilleur ami qui convoite une fille, mais ne peut pas l’avoir.

Ils pensent qu’il faut être gentil avec les filles, que parler de sexe avec elles, c’est mal. Et que s’ils le font, ils seront mal vus, et catalogués comme pervers.

Par gentil, j’entends se plier aux quatre volontés de la fille qu’ils convoitent, or ce n’est pas comme cela que cela marche.

Les femmes, sont des êtres qui ont des envies, comme tout un chacun, qui réagissent à toutes sortes de stimulis extérieurs, la sexualisation en est un.

Si vous ne sexualiser pas  vos échanges avec les filles, devinez où vous atterrirez ?! Tout droit en Friend Zone.

La friend zone c’est une sorte de triangle des Bermudes. On y rentre très rarement de son plein grès, et on en sort difficilement.

C’est le lieu dans lequel les filles « entreposent» tous les mecs de leur entourage, pour lesquels elles n’ont aucune attirance, pour des raisons X ou Y.

Nous aussi, nous y envoyons des filles, avec lesquelles on s’entend bien, mais avec lesquelles nous n’envisagerons jamais rien.

Pourquoi faut-il sexualiser une conversation ?

La sexualisation permet de faire naître une certaine tension sexuelle, et ce, avec une fille rencontrée dans la rue quelques heures plus tôt, ou même par téléphone.

Sexualiser une conversation, c’est faire grimper la température, et c’est exactement le but recherché.

Oui mais la tension sexuelle c’est quoi ?

La tension sexuelle est cette chose impalpable, qui va naître de l’attirance mutuelle entre un homme et une femme.

Bien qu’impalpable, elle se ressent dans l’atmosphère, lorsque deux personnes sont attirées l’une par l’autre.

Elle est directement due à la sexualisation, et/ou aux touchers physiques (que l’on appelle kinos dans le jargon de la séduction), lorsque vous êtes avec votre cible.

La tension sexuelle va être engendrée par plusieurs facteurs :

  • Des jeux de regards, la pénétrer du regard en la regardant de manière intense, marche particulièrement bien.
  • Des gestes lents, pas de mouvements rapides
  • Des kinos, c’est à dire la toucher à différents endroits
  • La sexualisation

Ici, nous allons nous concentrer uniquement sur le dernier.

Car, en fonction de ce que vous direz à votre cible, et de la manière  dont vous le direz, vous allez générer cette tension sexuelle, donc une attirance.

La sexualisation pour ne pas tomber en Friend Zone 

Ne-pas-sexualiser-entraîne-la-friend-zone

Voici ce qui vous attend si vous ne sexualisez pas vos conversations

Quelque soit la manière dont vous rencontrez les filles, que ce soit dans la rue ou sur internet, vous allez devoir sexualiser, car même si vous êtes sur un site de rencontre, vous pouvez vous retrouver en Friend Zone, sans même vous en rendre compte.

Oui oui c’est possible…

Et ce n’est pas le but, il va donc falloir initier cette sexualisation, au fur et à mesure de la conversation.

Cependant, attention ! Il va falloir calibrer, car la moindre erreur peut être fatale.

Donc, les termes crus, tels que « bites », « cul » « baiser » et autres, on oublie.

En fonction des filles, vous verrez qu’il est difficile de sexualiser car la moindre « allusion » aussi minime soit-elle peut vite les braquer, et si elles se braquent il est très difficile de rattraper la situation, même si ce n’est pas impossible.

C’est à vous de vous adapter en fonction de la fille. Avec le temps, vous arriverez à voir cela assez rapidement, et vous tenterez de plus en plus de choses.

Vous verrez même des filles saisir chaque perche que vous leur tendrez, et sexualiser à la moindre occasion. D’ailleurs, cette expression pourrait faire office de sexualisation dans une conversation, si vous voyez où je veux en venir…

Comment faut-il sexualiser une convesation?

Si vous voulez sexualiser, il va falloir le faire de manière réfléchie et calibrée. Il va donc falloir gérer votre excitation, et celle de votre cible.

Vos mots vont être votre seule arme, mais vous allez voir, ils peuvent s’avérer redoutables…

Pour sexualiser, il va falloir jouer sur les doubles sens.

Ces doubles sens, vont en effet permettre de générer des images, même si ce que vous dites semble au départ anodin.

L’attirance par les mots

Beaucoup de mots peuvent avoir un double sens, pénétrer, humide, profond, trempé…

Imaginons, que vous racontiez un souvenir à cette fille, choisissez bien vos mots, et sexualisez sans même vous en rendre compte, de manière assez simple.

Plutôt que de dire

Je suis rentré dans la pièce

Dites

J’ai pénétré dans la pièce

Vous voyez le genre ?

Ne faites pas les innocents, vous y avez tous pensé, en lisant la deuxième phrase. Et c’est exactement le but recherché.

Dites-vous que si vous y avez pensé, elle y pensera aussi.

En disant cela, on commence déjà à introduire des images dans son esprit avec des doubles sens. Même si cela est minime, cela commence à prendre forme dans sa tête.

Elle ne pourra pas vous en vouloir car, dans cet exemple, il y a une allusion subtile.

C’est de cette manière, que vous devez procéder pour commencer.

Le tout est de jouer sur ces allusions pour commencer avant d’augmenter d’un cran.

L’attirance par le prizing

Résister-pour-être-plus-attirant

Le prizing facteur d’attirance

Le prizing signifie le prix. Vous devez être vu comme quelque chose, ici quelqu’un que l’on veut avoir, que l’on convoite avec envie, et qui peut sembler inaccessible.

La notion de prizing, est essentielle au même titre que la sexualisation.

Elle se résume un peu comme le jeu du chat et de la souris. Tant que la souris bouge, le chat y porte attention, car il peut encore faire quelque chose avec. Mais lorsqu’elle ne bouge plus, le chat s’en désintéresse.

Cela consiste à montrer à la fille que vous avez une certaine valeur, et que si elle vous veut, elle va devoir y mettre du sien.

Pour faire simple, il va falloir inverser les rôles, ce n’est pas vous qui voulez cette fille, mais c’est elle qui va vous vouloir. Oui vous m’avez bien lu !

Si elle a l’habitude de tout avoir en claquant des doigts, montrez lui qu’avec vous, ça ne marche pas comme ça.

Elle se dira :

Quoi ?! On me résiste ?

Et ça, croyez moi, elle n’y est pas habituée.

Si vous représentez un challenge à ses yeux, elle verra que vous n’êtes pas déjà acquis et cela va augmenter la tension sexuelle d’un cran.

Pour cela, on  va utiliser la méthode de l’attraction-répulsion, aussi appelée push-pull dans le jargon de la séduction.

Pour faire simple, si vous résistez, cela va la stimuler et elle répondra de manière positive.

Vous devez sembler proche un instant, et inaccessible l’instant d’après.

Un exemple sera plus parlant, concernant la sexualisation et l’attraction-répulsion.

Analyse d’une combinaison de sexualisation et de prizing

Comment sexualiser une conversation

Exemple de sexualisation sur Adopte un Mec

Dans cet exemple, vous avez la sexualisation, lorsque je parle du bouche à bouche. Notez qu’elle réagit bien, puisqu’elle entre dans le jeu, et s’implique dans la conversation.

S’ensuit un peu d’attraction-répulsion :

Gare à toi si tu mets la langue

Le but est de lui faire comprendre qu’elle ne va pas m’avoir aussi facilement, et que je ne suis pas encore acquis.

Si elle me veut, elle va devoir y mettre du sien.

Sa réponse ne se fait d’ailleurs pas attendre, puisqu’elle me propose elle-même de mettre la langue ! Elle sexualise à son tour, Bingo !

On peut aussi noter le double sens, de « mettre », mais ici, c’est anecdotique.

Les rôles ont aussi été inversés,  elle tente de reprendre la main en écrivant :

Si je la mets je suis sûre que ça ne te gênerait pas

J’enchaîne en parlant de « claques » (sur la joue). Elle répond mais, par la suite, je lui dis :

Sauf si on demande gentiment

Là il n’est plus question de claques sur les joues, mais bien sur les fesses ! Je lui laisse imaginer la scène pendant l’acte, il y a une augmentation d’un cran.

Elle répond d’accord s’il s’agit de la réanimer mais, implicitement, elle accepte le reste car elle ne remet pas en question ce que je lui dit ensuite.

Par ce simple message, j’ai déjà réussi à introduire dans son esprit une image, celle de m’embrasser de manière torride.

Cela se produira d’ailleurs lors du premier date avec elle.

Sexualisation + Prizing + attraction-répulsion = Tension sexuelle

N’abusez pas de l’attraction-répulsion : sachez analyser

Petit bémol concernant l’attraction-répulsion. Dans la majorité des cas, vous pourrez vous en servir.

Mais attention si vous avez à faire à une fille qui a une faible estime d’elle-même, aussi appelée LSE (Low Self Estim). Car trop d’attraction-répulsion pourra lui laisser penser que vous n’êtes finalement pas si intéressé que ça.

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas caractéristique des filles qui ne plaisent pas, car même de très jolies filles peuvent être des LSE en puissance.

À quel moment faut-il sexualiser la conversation ?

Dire qu’il y a un bon ou un mauvais moment pour sexualiser serait un peu réducteur. Cela va beaucoup dépendre de la fille que vous avez en face de vous.

Cela peut se faire au bout de 2-3 messages, comme cela peut prendre plus de temps.

La sexualisation peut venir de votre côté, comme venir du sien.

Avec un peu de pratique, vous saurez exactement à quel moment sexualiser, mais aussi jusqu’à quel point et quelles limites ne pas franchir.

Vous saurez mener une discussion de manière à la faire aller là où vous voulez qu’elle aille.

Néanmoins, il y a des fenêtres de tir à ne pas rater :

  • La fille fait des allusions, il faut enchaîner et sexualiser aussi, il ne faut pas que la température baisse.
  • Vous voyez des opportunités pour sexualiser : vous devez le faire
  • Vous trouvez un sujet permettant de sexualiser, il faut y aller, mais nous verrons ça plus en détail dans un autre article.

Pour finir sur comment sexualiser une conversation

Maintenant que vous avez acquis quelques bases sur comment sexualiser une conversation et que vous avez intégré les notions de tension sexuelle, de prizing et d’attraction-répulsion, il va falloir passer à la pratique.

Rappelez-vous, si vous ne sexualisez pas, vous atterrirez en Friend Zone.

Ce n’est pas ce que vous voulez. Alors n’oubliez pas de sexualiser vos échanges et affirmez-vous en tant qu’homme attirant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *