Comment trouver le point G d’une femme et le stimuler

Comment trouver le point G ? Cette petite partie de l’anatomie féminine est le saint Graal du début du 21ème siècle. C’est le médecin et chercheur Allemand Gräfenberg qui, en 1950, remarque l’hypothèse. Il note simplement le comportement sexuel de certaines patientes qui s’introduisent des aiguilles à chapeau dans l’urètre… Intéressant !

C’est en 1981 que le terme « point G » apparaîtra publiquement dans un livre faisant référence aux recherches de Gräfenberg. L’ouvrage décrit une zone dans le vagin répondant à la stimulation directe pour provoquer un orgasme chez certaines femmes.

La récente découverte de cette zone, nous apprend que c’est l’une des pièces maîtresses du plaisir féminin. Il suffirait d’en connaître sa localisation et de le stimuler, pour offrir des orgasmes magistraux aux femmes que nous rencontrons…

Nous pouvons facilement diviser les hommes en deux catégories. Ceux qui savent trouver et s’occuper du point G et ceux qui ne savent pas. Nous avons donc décidé dans cet article d’aider les hommes de la seconde catégorie à passer dans la première.

Le point G, qu’est-ce que c’est ?

Le point G, aussi appelé point de Gräfenberg, est le nom d’une zone érogène du vagin. Elle possède une forme bulbeuse et mesure moins d’un centimètre de diamètre. En revanche, sa taille augmente par la stimulation. L’existence du point G n’est pas communément admise par l’ensemble de la communauté médicale.

Alors qu’est-ce que ça veut dire ? Bah déjà que la communauté médicale n’est pas entièrement d’accord pour affirmer l’existence du point G.

Pourtant, le plaisir procuré par la stimulation de cette zone n’est plus à prouver. Nous allons supposer son existence pour la suite de cet article.

Le point G est une zone très sensible à l’intérieur du vagin. La stimulation de cette zone en augmente sa taille et donne aux femmes une impression d’envie d’uriner. L’hyperstimulation du point G amène presque inévitablement à l’orgasme.

Est-ce que toutes les femmes en ont un ?

Bien qu’aujourd’hui l’existence de la zone G a été prouvée, un nombre impressionnant de femmes n’en connaissent pas sa localisation. Certes tous les vagins sont différents, mais leur mise en route est la même pour tous.

Si certaines filles que vous fréquentez ou votre copine vous dit qu’elle n’en a pas, c’est surement qu’elle ne l’a pas encore trouvé…

Pourtant, aujourd’hui, nous pouvons l’affirmer sans prendre trop de risque, toutes les femmes possèdes un point Gräfenberg.

Comment trouver le point G ?

Pour les femmes en solo

Si vous débutez la recherche de votre petite zone à orgasme seule, nous vous conseillons de vous  allonger sur le dos et d’utiliser deux de vos doigts. De préférence, l’index et le majeur.

Le point G se trouve sur la partie antérieure de votre vagin, sur l’os du pubis du côté du ventre. Vous devez un peu tordre votre main pour la mettre dans le bon sens.

Une fois le sens d’insertion et la position de votre main respectée, vous pouvez insérer vos doigts de quelques centimètres. Entrez vos doigts jusqu’à la deuxième phalange, cela devrait suffire. Le point G se trouve entre 1 et 4 centimètres après l’entrée du vagin. Pas besoin d’entrer votre avant-bras 😉

Faites attention à la texture de la muqueuse, vous devriez ressentir une petite partie un peu plus rugueuse que le reste, comme une sensation de papier bulle. Et bien c’est précisément ici où se trouve le point G.

Le point g

Pour les hommes en duo

Si vous avez la chance d’être avec une partenaire qui souhaite découvrir son corps, profitez-en ! Sinon vous allez devoir lui expliquer tous les bienfaits d’une sexualité épanouit et assumée…

L’avantage de chercher à deux, c’est que la taille du point G dépend de l’état d’excitation. Donc si la femme est excitée par un partenaire, son point G sera plus volumineux et donc plus facile à trouver. Et le sexe de l’homme est le meilleur instrument pour exciter cette zone…

Pour stimuler le point G à deux, vous pouvez le faire soi avec vos mains, soi le stimuler par pénétration. Si vous décidez de le stimuler par pénétration, il existe quelques positions plus favorables que d’autres…

Comment stimuler le point G

À la main

La stimulation la moins difficile et la plus intuitive est celle produite par nos doigts. Nous avons une bonne sensation au toucher qui nous permet de facilement distinguer les différences entre les tissus vaginaux.

Commencez donc par utiliser vos doigts pour prendre vos marques et découvrir l’anatomie de votre partenaire. Vous faciliterez le travail de stimulation avec votre sexe.

Pour stimuler le point G de votre partenaire, il suffit de rentrer vos doigts de quelques centimètres comme expliqué plus haut. Une fois vos doigts insérés, vous n’avez plus qu’à faire comme si vous appeliez quelqu’un :

« viens ici »

Viens ici !

Les positions pour stimuler le point G

Comme on vous le disait juste avant, il existe plusieurs positions facilitant la stimulation du point G. Pour satisfaire votre partenaire et la faire hurler de plaisir, nous vous avons préparé un classement de cinq positions les plus efficaces :

1/ L’éléphant : De la même famille que la levrette, l’éléphant est une position où votre partenaire vous tourne le dos. La femme est allongée sur le ventre et écarte légèrement ses cuisses pour y laisser un passage suffisant. L’homme est au-dessus, il peut alors contrôler la pression et le rythme du va-et-vient sur le point G.

Le point G

2/ La courtisane : L’une de mes positions préférées ! Vous pouvez l’improviser un peu partout et vous pouvez assez facilement vous déplacer avec votre partenaire pour envenimer vos ébats. La femme doit  être assise sur une table, un tabouret, un meuble, etc… Elle ouvre suffisamment les cuisses pour laisser place à l’homme. L’homme se met en face et la femme referme ses cuisses autour de sa taille. Il ne reste plus qu’à animer les bassins et le tour est joué !

Trouver le point g

3/ La tige : C’est une variation du missionnaire. La femme est allongée sur le dos, l’homme se trouve face à elle, à genoux à côté du lit. L’homme ramène les jambes de la femme sur ses épaules. Cette position est l’une des plus efficaces pour stimuler le point G des femmes.

Deux astuces pour rendre votre coït encore plus profond :

  • placez un cousin sous le bassin de votre femme pour la surélever.
  • penchez vous en arrière pour augmentez le frottement de votre sexe sur son point G

comment trouver le point g

Plaisir garantit !

4/ L’Andromaque : Faut-il encore présenter cette position ? Pour les petits nouveaux certainement ! La femme est au-dessus de l’homme et l’homme est allongé sur le dos. La femme se tient comme une cavalière et peut mener la danse comme elle le souhaite. Pour optimiser le contact entre le pénis et le point G, la femme peut se pencher légèrement en arrière pour augmenter le contact.

Stimuler le point G

5/ La levrette : La position préférée des Françaises (et des Français) ! Parfois douce tantôt bestiale, cette position est de loin la plus pratiquée… Le doggy style façon french touch est aussi une position incontournable pour ce qui est de la stimulation du point G ! La femme est à quatre pattes, l’homme est entre ses cuisses et donne le rythme. L’homme peut simultanément stimuler le clitoris et le point G de sa partenaire, un régal !

Si l’homme est plus grand que la femme, le contact entre le sexe de l’homme et le vagin de la femme est optimal. Le sexe de l’homme frottant bien sur la partie antérieure du vagin de sa partenaire.

Si l’homme est plus petit, alors son sexe aura tendance à partir au-dessus. Pour remédier à ce problème et augmenter le contact avec la zone G, nous vous conseillons de mettre un coussin sous les genoux de l’homme pour le surélever légèrement.

Puis appréciez.

Comment stimuler le point G

Trouver et stimuler le Point G = Orgasme

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il ne suffit pas de titiller le point G d’une femme pour la voir envahie d’une multitude d’orgasmes tous plus puissants les uns que les autres… Le point G est une des commandes qu’il faut savoir utiliser pour varier les plaisirs féminins, mais ce n’est pas la seule.

Les femmes possèdes plusieurs orgasmes (vaginale, clitoridien, point G, anal…), il faut donc varier les plaisirs et ne pas se contenter d’un seul.

Pour savoir comment faire l’amour, nous vous conseillons de lire nos différent articles sur le sujet et notamment comment faire l’amour à une fille et comment exciter une femme au lit.

Voilà pour cet article, avec toutes ces techniques et ces conseils, vous devriez devenir les rois du point G ! Si vous avez des remarques ou des questions, les commentaires sont là pour ça !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *