De quoi parler avec une fille avant de la rencontrer ?

Nombreux hommes sont terrorisés à l’idée de discuter avec une inconnue par peur du trou noir au moment fatidique. Dans notre grande bonté, nous vous avons préparé ce petit guide pour vous aider à savoir de quoi parler avec une fille dans les premières phases d’une rencontre. Ces conseils s’appliqueront particulièrement bien une fois l’approche réalisée, mais seront aussi très utiles pour discuter avec une fille que vous connaissez depuis quelques temps.

Comme la phase d’accroche est réalisée à ce stade, nous ne vous donnerons pas dans cet article de phrases de dragues ou de techniques particulières pour aborder. De plus, savoir de quoi parler avec une fille est capital mais pas suffisant : nous avons de ce fait complété l’article avec une liste de sujets à éviter. Vous trouverez de plus comment parler aux filles dans un autre article que nous publierons prochainement.

Avant d’aller plus loin, ayez bien en tête que vous devez à tout prix éviter de mener la conversation sous forme d’un interrogatoire. Il s’agit là d’une erreur très fréquente que réalisent nombreux d’entre nous. Il existe d’autres manières de mener des conversations qu’en posant des questions et vous pouvez en savoir plus dans l’article suivant.

 

Ne vous posez plus la question « De quoi parler avec une fille ? »

 

1) Parlez lui de sujets que tout le monde aime : voyages, vacances…

 

Ces sujets de conversation sont très simples, tant nous sommes habitués à en parler régulièrement. Que cela soit aux collègues de travail lors d’un retour de vacances, à une personne que l’on rencontre par hasard ou à des amis… Sachez que vous pouvez très bien utiliser ce genre de sujets de conversation lors d’une première rencontre. Cela vous permettra incontestablement de vous rapprocher de l’autre. Toutefois, prenez garde de ne pas rester bloqué dans ces sujets trop longtemps…

 

Par exemple, avez-vous déjà rencontré une fille qui n’aime pas les voyages ? Pour ma part, aucune… Même si elle n’a jamais eu l’occasion de voyager, le sujet l’intéressera forcément tant que vous savez en discuter avec justesse.

Inutile d’énumérer tous les pays que chacun d’entre vous avez parcouru pour en trouver un en commun. Vous aurez dans ce cas beaucoup de mal à avancer, bloqué dans un sujet trop factuel, sans aucune émotion créée.

 

L’objectif, lorsque vous lui parlez de voyages, est de lui faire naître des émotions positives et de réussir à vous raccrocher à celles-ci :

Privilégiez la possibilité de planifier un voyage ensemble. Demandez lui par exemple si elle est plutôt sac à dos ou hôtel de luxe… Si elle préfèrerait une randonnée au Pérou ou une semaine en amoureux aux Maldives.

Trouvez ce qui l’excite le plus et faîtes lui imaginer ce voyage avec vous !

L’idée ici est de trouver des sujets dont vous avez un intérêt en commun afin de rentrer dans une conversation où les deux interlocuteurs se sentent à l’aise.

 

De quoi parler avec une fille

 

2) Trouvez rapidement ce dont elle aime parler

 

Comme Dale Carnegie l’a très bien expliqué dans son best-seller « comment se faire des amis », pour être apprécié des autres, il faut savoir leur parler de ce qu’ils aiment le plus, c’est à dire eux-mêmes…

Alors que votre interlocuteur aura parlé 80% du temps en votre compagnie, il aura l’impression que vous êtes un gars sympa et intéressant !

Sachant cela, voici quelques conseils pour mettre la personne à l’aise en votre compagnie, et avoir une conversation qu’elle apprécie :

 

a) Apprenez à la connaître en lui posant des questions ouvertes

Lorsque vous décidez délibérément de lui laisser la parole, vous allez l’inciter à parler, et ceci librement de ce qu’elle souhaite. A ce titre, les questions ouvertes, c’est à dire qui ne se répondent pas par « oui » ou par « non » (définition des questions fermées), sont l’arme qu’il vous faut.

Contrairement à des questions fermées, où c’est vous qui orientez la conversation pour avoir des réponses précises aux questions que vous vous posez, vous souhaitez ici lui laisser le champ libre afin qu’elle se dévoile, et pouvoir rebondir lorsque vous le souhaitez.

Interrogez là par exemple sur ses passions et les activités qu’elle exerce durant son temps libre, ou un sujet qu’il vous intéresse de découvrir sur elle (type de musique qu’elle écoute, sport qu’elle pratique, ce qu’elle fait un jour de pluie…)

Durant ce passage de la conversation, vous acceptez consciemment de ne pas trop parler afin de lui permettre de se dévoiler sans contrainte.

Afin d’avoir une conversation agréable, préférez continuer dans une direction en rebondissant sur ses réponses plutôt que de changer constamment de sujet. Pour cela soyez attentif pendant qu’elle parle en pratiquant une écoute active.

 

b) Pratiquez une écoute active afin de savoir rebondir de manière intelligente

Pour autant, ce n’est pas le moment de la laisser dans un monologue sans fin pendant que vous vous reposez ou que vous la reluquez…

Pendant qu’elle parle, vous apprenez de nombreuses choses sur elle, que cela soit factuel (ce qu’elle aime faire…), sa manière de penser (ses opinions…) ou encore son comportement (comment s’exprime-t-elle lorsqu’un sujet la passionne…).

En écoutant cela, certaines choses vont vous plaire, vous intéressez, vous interrogez… sans doute aussi parfois vous ne serez pas du même avis ou n’aimerez pas sa manière de faire. Dans ce cas :

 

c) Donnez votre avis sur ce que la personne vient de dire sans la critiquer

Encore une leçon apprise de Dale Carnegie, si vous voulez être apprécié de l’autre, ne la contrariez pas en lui donnant une opinion différente de la sienne. Vous êtes dans une phase où vous cherchez à la mettre en confiance en la laissant parler, elle n’a aucunement envie de débattre sur une opinion différente de la sienne.

Tant bien même elle dirait quelque chose de totalement faux factuellement, à part si elle vous demande de valider sa réponse, gardez-vous de la corriger !

Qu’avez-vous à y gagner ?

Notre tendance naturelle nous pousse à faire l’inverse et à vouloir éduquer les autres de notre savoir. Pour autant, nous n’arriverons jamais à nos fins en remettant en question l’avis de notre interlocuteur.

Cela ne veut pas dire pour autant être transparent. Au contraire, après avoir été écoutée longuement, la plupart des filles en prendront conscience et se tourneront vers vous pour savoir qui vous êtres. Il est alors temps de lui donner envie d’en connaître d’avantage…

 

3) Sachez parler de votre vie et de vos passions

 

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce qu’une fille vous retourne une question, après que vous l’ayez écoutée pendant dix minutes, qu’elle a envie de connaître les moindres détails de votre vie. Si dans votre réponse, vous n’arrivez pas à capter son attention rapidement, vous avez de grandes chances de la perdre. Ayez donc une réponse courte et marquante pour les principales questions qu’elle peut vous poser.

A la question « Tu fais quoi comme travail », si vous êtes ingénieur/technicien chez un fabricant de pièces mécaniques qui, entre autre, vend à Airbus, préférez la réponse « Je fabrique des avions » à une plus longue, avec plus de détails et qui fait moins rêver.

Ayez donc de courtes anecdotes et histoires agréables à écouter pour qu’elle puisse entrevoir le type d’homme que vous êtes.

A une question sur vos loisirs par exemple, évoquez une sortie que vous avez fait récemment avec des amis et une histoire qui vous est arrivée ce jour là, comme si vous parliez à une copine de longue date.

Cette étape est primordiale pour lui donner envie de vous écouter.

Suite à cela, alors qu’elle commence à entrevoir que vous êtes peut-être un gars cool et attentionné, sachez lui raconter l’homme que vous êtes de manière positive. Quelle que soit votre passion, vous pouvez la rendre intéressante aux yeux des autres. Le tout est de savoir en parler… Apprendre à parler de soi, c’est avant tout apprendre à se raconter à soi-même ses expériences marquantes, afin de les rendre passionnantes.

 

Pour résumer le processus, afin de gagner son attention puis son intérêt, respectez les étapes suivantes :

  1. Commencez par l’écouter en détail en étant gloabalement d’accord avec elle
  2. Ayez des réponses courtes et marquantes pour lui donner envie d’en savoir d’avantage
  3. Racontez l’homme que vous êtes de manière positive.

En faisant cela, vous deviendrez en un rien de temps un homme qu’elle respecte et qu’elle admire…

Bonus : Avant d’aller plus loin, nous vous proposons d’observer de nombreux exemples d’interactions réussies afin d’apprendre les bonnes pratiques de manière illustrée. Téléchargez gratuitement des conversations complètes afin de visualiser de quoi parler avec une fille.

 

Comment parler aux filles

 

Ne vous en prenez qu’à vous-mêmes si vous faîtes ces erreurs

 

1) Ne devenez pas son confident en créant du confort trop tôt

 

Une erreur très classique chez de nombreux hommes est de vouloir se rapprocher par la création de confort. Ce que j’entends par confort, est d’attendre de la fille qu’elle vous raconte sa vie alors qu’elle ne vous connaît quasiment pas. De ce fait, tous les sujets trop personnels, lancés comme cela dans la conversation, seront à éviter en début d’interaction

A titre d’exemple, l’interroger sur ses relations avec sa famille, de quoi elle a discuté avec ses amies, qui elle est allée voir…. seront régulièrement perçus comme une intrusion dans sa vie privée si vous ne la connaissez pas suffisamment

Quand est-ce qu’on la connaît suffisamment pour parler de ces sujets ?

Il s’agit là d’une question difficile car cela dépendra fortement de votre interlocutrice ainsi que de la manière dont vous vous êtes rencontrés.

Dans le cas d’une rencontre en ligne, je préfère en général rencontrer la personne avant d’aller trop loin dans la zone de confort. En effet, les filles ont en général de nombreux contacts et je ne souhaite pas risquer de la perdre par manque d’intérêt. Une fois la rencontre effectuée, les choses sont alors différentes.

Dans le cas d’une rencontre en personne, cela peut allez plus vite. Pour autant, ne lui parlez pas de sa famille dans les 5 minutes qui suivent votre rencontre…

Alors que de nombreux hommes basculeront vers un sujet de conversation trop personnel pour se rapprocher de la fille, sachez garder une certaine distance en attendant de mieux la connaître.

 

2) 3 raisons d’éviter les sujets sérieux en début de conversation

 

Tout d’abord, voici ce que désigne ici un sujet sérieux : l’argent, la guerre, la politique…

Pourquoi donc éviter tant que possible ces sujets en début de conversation :

  1. si vous voulez plaire à une fille, parlez lui de chose fun ! que vous rencontriez une fille par hasard dans la rue, à une soirée ou sur un site de rencontre, la première chose à faire est de réussir à passer un moment agréable ensemble, pour qu’elle fasse le rapprochement entre le bon moment passé, et vous
  2. en supposant que la fille que vous venez de rencontrer soit passionnée de politique : vous allez pouvoir mener de véritables débats avec elle, si vous appréciez vous aussi ce genre de discussion. Pour autant, comme expliqué dans la première partie « de quoi parler avec une fille », au début d’une interaction, vous devez généralement éviter d’exprimer votre désaccord et d’argumenter dans un sens contraire aux opinions de votre interlocutrice… Pas trop en adéquation avec ce genre d’échanges
  3. la dernière et non la moindre, ces sujets véhiculent rarement des émotions positives. Au contraire. A ce titre, vous ne voulez pas être la personne qui l’a rendue triste, énervée… car elle associera, à juste titre, cet état émotionnel à votre présence.

 

3) Sortez de la masse : ne lui parlez pas de sexe !

 

Qui d’entre vous n’a jamais vu l’illustration suivante ?

 

ne pas parler de sexe

Cette caricature de la différence entre le cerveau masculin et le cerveau féminin illustre très bien notre propos : nous les hommes, aussi cultivés, attentionnés, géniaux… que nous sommes, avons tous un intérêt pour le sexe très loin d’être négligeable. Et il n’y a aucune honte à avoir à cela !

Pour autant, nous devons tout d’abord bien avoir conscience que quasiment tous les hommes sont ainsi. Ensuite, se rappeler que les femmes n’ont pas le même rapport au sexe que nous. Sachant cela, comprenez-vous pourquoi ce sujet ne sera pas le meilleur dans les premières phases d’une conversation ?

Beaucoup trop d’hommes le font. En procédant ainsi, d’abord vous ne vous différenciez pas de la majorité des gars. Ensuite vous vous mêlez dans une masse qui, la majorité du temps, n’a pas abordé le sujet de manière très fine. Vous ne marquez donc pas des points en procédant ainsi.

Bonus : Téléchargez gratuitement des conversations complètes afin de visualiser de quoi parler avec une fille.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1824
Recevez 10 exemples complets
de conversation Tinder
et découvrez tout un tas de lines
qui marchent parfaitement sur Tinder
Politique ZERO spam. Nous le détestons autant que vous !
1824
Recevez 10 exemples complets
de conversation Tinder
et découvrez tout un tas de lines
qui marchent parfaitement sur Tinder
Politique ZERO spam. Nous le détestons autant que vous !