Exercices de confiance en soi concrets pour vaincre sa timidité

Lors d’un récent sondage réalisé auprès de nos membres, à la première question « quel est le principal obstacle ou problème qui vous freine pour rencontrer des filles », une des réponses qui est la plus ressortie est la timidité et le manque de confiance en soi. C’est pourquoi je vous livre aujourd’hui 3 groupes d’exercices de confiance en soi, très faciles à réaliser au quotidien.

Si vous-même manquez de confiance en vous, il est de votre devoir de commencer immédiatement à travailler sur vous pour y remédier. Pour vous aider, je vais vous donner quelques exercices simple à réaliser, mais pour autant très efficaces si réalisés sérieusement. Vous allez sûrement les trouver ridicules et c’est normal… c’est assez déroutant au départ. D’ailleurs, si vous trouvez ces exercices ridicules, c’est que vous en avez vraiment besoin : l’embarras qu’ils vous procurent est lié au manque de confiance en vous.

Dans ce cas, plongez-vous dedans, suivez les exercices machinalement et sortez de votre zone de confort afin de l’agrandir progressivement.

 

confiance en soi exercices

 

Préambule pour les exercices de confiance en soi : créez une habitude

Quels que soient les exercices de confiance en soi que vous réalisez, il n’y a pas de solution miracle. La seule solution qui marche est la régularité. Vouloir réaliser tous les exercices que vous trouverez sur internet en un jour pour progresser plus rapidement n’y fera rien, malheureusement. Seule la régularité fonctionnera : vous allez devoir créer l’habitude en vous de réaliser ces exercices.

Donc inutile de partir trop fort, choisissez un premier exercice et pratiquez-le jusqu’à devenir parfaitement à l’aise avec celui-là. Si vous n’avez plus la boule au ventre quand vous le pratiquez et qu’il vous ennuie presque, c’est que vous êtes prêt à passer à un autre ou à une difficulté supérieure.

Je tiens à vous prévenir dès le départ, créer une habitude prend du temps. Pour cela, vous devrez avoir une discipline de fer et rendre les exercices les moins contraignants possibles (cela ne doit pas vous prendre plus de quelques minutes par jour), l’important, encore une fois, étant la régularité.

Pour vous encourager à persévérer, voici 2 conseils importants :

  • essayez de prendre des notes pour suivre vos avancées et vous montrer que vous progressez : cela peut être un petit carnet, un fichier dans lequel vous notez ce que vous avez expérimenté et les difficultés que vous avez rencontrées (pas besoin d’écrire un roman ou de le faire tous les jours). Ainsi, vous mesurez votre régularité (est-ce que je fais mes exercices tous les jours ou au moins 4-5 fois par semaine). Très rapidement, vous pourrez aussi mesurer les progrès réalisés
  • rendez les exercices divertissants pour y trouver du plaisir. Sortir de votre zone de confort doit représenter un challenge, (une appréhension), mais aussi une certaine excitation. Si vous n’arrivez pas à y trouver un côté agréable dans l’exercice, vous risquez d’abandonner rapidement…

Tous les exercices proposés peuvent être réalisés quel que soit votre niveau en les adaptant légèrement selon vos progrès.

 

1er Exercice de confiance en soi : dîtes bonjour à 10 inconnus chaque jour

Cela peut paraître trivial et vous le faîtes sans doute déjà. Si c’est le cas, bravo ! Il est temps de corser les choses. En effet, dire bonjour aux autres parents en déposant ses enfants à l’école est un peu trop simple.

Essayez par exemple dans le métro, alors que vous êtes dans un wagon en train de rouler, en regardant l’autre personne bien dans les yeux. Vous n’avez alors aucune échappatoire et n’aurez d’autre choix que d’attendre le prochain arrêt si vous ne supportez pas la situation.

Si l’exercice dans le métro est trop difficile pour le moment, commencez dans la rue, dans un endroit qui ne vous importe peu (un autre quartier par exemple). Faîtes le en vous tenant droit, la tête haute et en regardant bien l’autre dans les yeux de manière soutenue. Et observez si des petites variations dans votre comportement (sourire, se tenir droit…) vous permet d’obtenir des réponses différentes des autres personnes (sourire en retour…).

 

Exercices de confiance en soi

 

Une fois que cet exercice est maîtrisé, il y a de nombreuses manières d’aller plus loin :

  • par exemple, arrêtez la personne dans la rue pour lui demander quelque chose. Cela peut être une direction (le plus facile), un conseil sur une situation personnelle…
  • lorsque vous êtes capables de réaliser le point précédent de manière naturelle, essayez de prolonger la conversation d’une manière ou d’une autre. Vous n’y arriverez certainement pas du premier coup et vous appréhenderez au moment de le faire. Toutefois, après l’avoir fait quelques fois, vous saurez que vous êtes capable d’interrompre une personne dans la rue pour discuter avec
  • un exercice plus avancé mais que je vous livre pour plus tard sera d’interrompre une personne dans la rue, non pas pour lui demander quelque chose, mais pour lui faire un compliment ou pour lui dire quelque chose qui vous vient par la tête, et de continuer la conversation à partir de cela.

 

Apprenez à parler fort avec vos interlocuteurs

Une personne timide ou qui manque de confiance en elle a tendance à parler doucement, comme si ce qu’elle avait à dire ne méritait pas d’être entendu.

Cela crée 2 problèmes majeurs :

  • en agissant ainsi, moins de personnes vont entendre votre message et votre « influence » s’en retrouvera limitée
  • on a tendance à porter moins d’importance et de crédibilité à des personnes qui sont moins affirmées dans les situations.

La conséquence de votre acte « ne pas parler assez fort » est que vous êtes marginalisé par les autres et cela va vous renvoyer une mauvaise image de vous. D’où un manque de confiance en vous. Ce qui s’illustre dans le schéma ci-dessous :

exercice pour avoir confiance en soi

Essayez donc de « jouer sur la forme » pour casser ce cercle non vertueux : commencez dès maintenant à parler plus fort et observer l’impact que cela a sur les autres, puis sur vous (votre confiance en vous). Si vous avez prêté attention en détail à l’exercice précédent, il y a une variante qui s’y est glissée : lorsque vous dîtes bonjour, vous faîtes varier quelques éléments (comme l’ajout d’un sourire par exemple), puis vous observez l’impact. C’est exactement la même chose : en souriant aux autres, vous conditionnez leur réponse et cela va avoir un effet bénéfique sur vous.

Vous pouvez expérimenter cet exercice progressivement :

  • dans certaines situations faciles (restaurant, magasin…), élevez la voix plus fort qu’à l’accoutumée et observez les résultats. S’ils sont positifs, félicitez-vous en !
  • Une fois que vous vous sentez à l’aise dans ces situations, intégrez cette nouvelle habitude progressivement dans toutes vos situations du quotidien.

 

Rapprochez-vous de vos interlocuteurs lorsque vous discutez avec eux

Dans le même ordre d’idées que l’habitude « ne pas parler assez fort », les personnes qui manquent de confiance en elles ont tendance à ne pas être très tactiles. En effet, il faut posséder une certaine assurance pour pouvoir interagir physiquement avec les autres, surtout quand on ne les connaît pas bien.

Pour devenir tactile, il existe un élément crucial : la distance que vous mettez avec votre interlocuteur. Il y a bien sûr la distance dans la conversation mais ici je parle d’éloignement physique.

Pour devenir tactile avec quelqu’un, vous devez être assez proche pour pouvoir le toucher

L’exercice ici est donc simple : vous allez devoir vous rapprocher suffisamment de votre interlocuteur pour être capable de lui toucher le bras. Je ne vous dis pas de lui toucher le bras au milieu d’une conversation si vous n’êtes pas à l’aise avec cela. Cela viendra avec le temps. Vous pouvez toutefois trouver de précieux éléments au lien suivant.

L’objectif de l’exercice est de faire varier la distance que vous avez avec vos interlocuteurs est de voir ce que cela change dans votre rapport aux autres.

Vous êtes désormais prêt à commencer. Alors n’attendez pas et lancez-vous, les retombées arriveront bien plus rapidement que vous pourriez l’espérer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *