Gérer les objections comme un pro !

Les objections viendront dans quasi toute interaction à un moment donné. Ceci est normal et même une bonne chose car va vous pousser à passer au-delà de ces résistances. Ces barrières contribuent d’ailleurs à créer l’attraction (seriez-vous réellement intéressé par une fille conquise par avance?). Ceci étant dit, lorsque les objections sont fréquentes dans une interaction, on peut facilement se laisser déstabiliser et il est impératif de savoir comment gérer les objections pour manœuvrer.

La majorité des gars choisissent une des 2 techniques suivantes :

  • se plient aux désirs de la fille (et lui laisser par là-même le lead)
  • inventent des histoires pour dépasser la situation présente dans laquelle ils sont bloqués.

Ces deux « stratagèmes » ne sont clairement pas viables sur le long terme. Le premier crée de l’anti-attraction, car les objections mises en place permettent à la fille de tester notre répondant. Le deuxième nous fait vivre dans un monde parallèle (malsain si vous cherchez une relation durable!) qui doit devenir notre univers pour cette interaction (ce qui est très dur à part pour les menteurs compulsifs qui y trouveront un jeu divertissant).

Une manière facile d’aborder la situation est de contrer l’objection avec humour en faisant apparaître le ridicule sous-jacent.

objection-femme

Rendez hors de proportion ses petites objections

Les filles sont éduquées avec certains principes comme : « les hommes veulent que du sexe », « il est dangereux de rencontrer un inconnu »…

Il vous suffit de lire les profils des filles sur les sites de rencontre qui demandent désespérément aux hommes à la recherche de « plan cul » de passer leur chemin. Sans doute, il y a une part de vérité derrière, avec de nombreux hommes demandant de manière très directe du sexe aux filles (la séduction en ligne facilite ce genre de comportement du fait de l’anonymat).

Pour s’en protéger, les filles demandent alors de manière très récurrente des questions du type « qu’est ce que tu recherches ici? » ou demandent lors d’une invitation « Comment puis-je être sûr que tu n’es pas un dangereux tueur? » Souvent, pour ne pas trop casser l’interaction, ces questions seront posées sous forme d’humour mais le but reste toujours le même. Cette question est d’ailleurs un des « shit tests » les plus classiques employés par les filles pour tester la réponse de leur prétendant (je détaillerai plus en détail la notion de shit test dans un prochain article).

Une manière de répondre ici est de le faire de manière totalement disproportionnée !

A la première question, répondez par exemple que vous cherchez désespérément une mère pour portez les 17 enfants que vous désirez.

A la deuxième, dites que vous avez actuellement 3 filles que vous persécutez et que vous n’aurez pas une minute pour lui faire du mal à elle.

Bien sûr, n’oubliez pas à la fin de mettre le smiley qui va bien pour ne laisser aucune ambiguïté sur le côté absurde de votre réponse. Cela permettra à la fille de s’ouvrir par une compréhension commune de l’absurdité de la situation.

Ne répondez surtout pas de manière directe à sa question. Répondre que vous cherchez le grand amour ou que vous êtes un gars sympa ne servira qu’à 2 choses :

  • se plier à son désir, qui comme mentionné précédemment crée de l’anti-attraction
  • la renforcer dans sa croyance : n’est ce pas ce que dirait quelqu’un qui veut profiter de la situation ?

Répondre par l’absurde permet de faire basculer la fille de la partie « logique » de son cerveau à la partie » émotionnelle » (atteindre la partie émotionnelle du cerveau est un but en séduction)

Demander la permission amènera des objections

Quand je suis prêt à ramener une fille à la maison et que la fin de soirée approche, je ne demande jamais à la fille si ça la tente de venir chez moi. La réponse serait quasi toujours la même…

Il y a deux principales raisons à cela:

  • la première, comme vous le découvrirez à travers vos lectures sur Online Seduction, demander la permission pour un homme crée de l’anti-attraction! Les femmes veulent être menées. Même si vous ne savez pas vraiment où vous guidez (que vous n’avez pas de game plan), prenez tout de même le lead !
  • La deuxième est qu’après un non à votre question, vous allez devoir rentrer dans un processus de persuasion (ou pire de justification) contre productif

L’alternative à cela est clairement de prendre le lead en l’invitant directement à vous suivre dans l’action demandée.

Pour continuer sur l’exemple de ramener la fille chez soi, demandez lui de vous suivre pour lui montrer ce que vous voulez : photos de voyage, vidéos marantes…tout prétexte est bon. Dans l’exemple cité, il y a bien sûr 2 pré-requis:

  • vous avez discuté de voyages et des magnifiques photos que vous avez prises
  • vous n’êtes pas très loin de chez vous (notion de logistique)

La raison que vous proposez doit paraître logique et à propos. Fournir à la fille ctte raison est indispensable pour alimenter la partie logique de son cerveau (n’oubliez pas que les filles ont, dans un coin de leur cerveau, un rappel de leur éducation anti « fille facile »)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *