3 techniques efficaces pour surmonter la peur du rejet

Une des raisons principales pour laquelle peu d’hommes excellent en séduction est la peur du rejet. La quasi totalité d’entre nous avons déjà vécu l’expérience douloureuse d’être rejeté, soit par quelqu’un à qui l’on tenait particulièrement, soit par une parfaite inconnue que l’on souhaitait rencontrer.

Bien que l’expérience soit dans la plupart des cas un épiphénomène de notre vie, les conséquences peuvent, elles, rester ancrées profondément en nous.

Si vous êtes sérieux à propos de la séduction, votre réussite passera obligatoirement par votre aptitude à maitriser votre peur du rejet. Sans cela, vous vous trouverez inlassablement des excuses pour ne pas aborder.

Dans un de nos précédents articles Quatre raisons qui vous feront préférer la séduction en ligne, nous mentionnions que la séduction en ligne était un refuge pour nombreux d’entre nous afin d’éviter la peur du rejet. Pour autant, celui-ci interviendra de manière quasi certaine au cours de vos aventures et vous devez apprendre à le gérer.

C’est pourquoi nous abordons le sujet aujourd’hui, en vous proposant 3 techniques très puissantes qui vous aideront à gérer votre peur du rejet, que ce soit au moment d’aborder une belle inconnue dans la rue, ou bien lors d’une première rencontre, suite à un flirt en ligne.

 

3 techniques pour vous aider à gérer la peur du rejet

 

1. Redéfinissez le cadre de manière positive

 

Lorsque nous vivons une expérience marquante, nous la revivons par la suite : nous nous la racontons de nouveau intérieurement, nous en parlons à nos proches, nous en rêvons même parfois.

De même qu’il existe de nombreuses manières de vivre une aventure selon notre état d’esprit, il existe aussi plusieurs manières de les revivre. Ce point est primordial car il est bien plus facile d’agir sur la représentation que l’on se fait d’un souvenir, que d’agir à un instant t sur notre manière d’être dans la situation (c’est l’ensemble de nos expériences qui définit qui nous sommes).

Par exemple si vous abordez une fille d’une manière tout à fait normale, et que celle-ci vous répond d’aller au diable en vous insultant, faîtes des hypothèses sur ce qui vient de se passer :

1. c’est la première fois que ça vous arrive et votre approche n’était pas impolie

2. elle vient sans doute de traverser un moment très difficile la mettant dans cet état et vous ressentez de la compassion pour elle

3. il y a une petite chance que ce soit une psychopathe, et vous avez dans ce cas eu beaucoup de chance de vous en apercevoir immédiatement.

 

peur du rejet

 

2. Acceptez le rejet

 

Être capable d’accepter le rejet est sans doute la technique la plus difficile des trois à acquérir. Par contre, être muni de cette compétence vous permettra de faire passer votre vie sociale et amoureuse à un niveau supérieur.

Les interactions sociales, comme de nombreux domaines, sont une histoire de statistiques. Et tout la difficulté face aux statistiques, c’est que notre cerveau n’est pas à l’aise pour accepter le côté probabiliste associé. Pourtant, dans de nombreux domaines comme le sport, très souvent, les performances sont mesurées en pourcentage de réussite.

Par exemple, les meilleurs basketteurs de NBA tirent à un peu plus de 50% de réussite. Cela signifie qu’environ une fois sur 2 ils manquent leur panier, alors qu’ils s’entraînent à cela toute la journée.

Pourtant, de tels joueurs peuvent faire certains matchs à 1 ou 2 paniers sur 20 tentatives, soit un pourcentage de moins de 10% sur la partie.

Les mauvaises séries sont donc quelque chose de tout à fait normal.

Pour autant, le seul résultat qui compte est celui que l’on obtient après un grand nombre d’essais. C’est celui-là que l’on doit analyser et voir comment l’améliorer.

Lorsque vous rencontrerez de nouvelles personnes, une grande partie d’entre elles sont déjà en couple ou non disposées à vous rencontrer et ce pour de nombreuses raisons. Une grosse partie des refus que vous essuierez ne sont pas de votre fait.

Apprenez à dissocier le fait d’être rejeté, de la personne que vous êtes. Une grande partie du rejet est lié à l’autre personne ou encore aux circonstances de l’interaction. Pour apprendre à accepter le rejet, ne tirez pas de conclusions erronées sur votre personne à travers ces expériences négatives.

 

 3. Prenez le rejet avec humour

 

Marcus Oakey, dans son ebook gratuit how to talk to anybody without fear of rejection, donne d’excellents conseils, dont un que je vais vous exposer aujourd’hui. Alors qu’il a remarqué que de nombreuses personnes abordent dans l’état d’esprit que l’interaction va soit bien, soit mal se passer, il propose de remplacer cette croyance par la suivante : l’interaction va soit très bien se passer, soit être très marrante.

Réfléchissez 2 minutes à votre état d’esprit en abordant une situation ou la peur du rejet est présente. Êtes-vous plutôt dans le cas 1 ou le cas 2 ? Si vous vous dîtes que cela peut soit très bien se passer, soit très mal, demandez-vous concrètement qu’est ce qui pourrait vous arriver de grave en cas d’échec ?

La réponse est simple : rien de grave ou de réellement important ne peut subvenir de cette expérience. Il s’agit en réalité d’une douleur intérieure du fait de notre égo meurtri.

C’est alors que la proposition n°2 prend tout son sens : rendez l’histoire, que vous auriez normalement caractérisée de « qui se passe mal », marrante.

Pour ma part, je raconte quasi-systématiquement à mes acolytes mes interactions. J’ai même développé un certain talent pour romancer celles où la fille n’éprouvait absolument aucun intérêt pour moi. Pour autant, c’est dans ce genre d’expériences que les anecdotes sont les plus marantes et qu’on a le plus à partager.

 

sous

 

Entraînez-vous

 

Pour vous aider à dépasser cette peur, vous avez désormais en votre possession trois techniques. Pour autant, pour être utilisées de manière naturelle au moment où vous en aurez besoin, vous devez les utiliser le plus régulièrement possible afin de vous familiariser avec. Provoquez donc les situations pour vous entraîner !

 

 

Habituez-vous à vous faire rejeter

 

L’objectif de cet exercice est de vous rendre compte que rien de grave ne peut vous arriver lorsque l’interaction se passe mal.

Sortez dans la rue et aborder des filles d’une manière qui vous semble peu appropriée et observez ce qu’il se passe.

Utilisez par exemple une des phrases « ringardes » ou « désespérées » si vous voulez aborder en vous donnant l’image d’un looser.

Utilisez sinon les phrases spécial « salauds » une fois que vous vous en sentirez le courage.

 

Accumulez de petites victoires

 

Cet exercice est régulièrement utilisé comme échauffement pour des approches en personne. L’objectif pour vous est d’affronter votre peur du rejet dans des situations faciles et inoffensives.

Il s’agit de monter progressivement en faisant quelque chose que vous n’auriez pas été capable de faire initialement, ceci grâce au mojo acquis à l’étape précédente.

Commencez par aborder des filles en leur demandant un renseignement

Continuez dans le seul but de lui faire un compliment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *