5 habitudes pour arrêter d’être trop gentil

Vous en avez marre de ne jamais savoir dire non et d’être toujours la bonne pate ? Dans cette vidéo, je vous dévoile 5 habitudes à mettre en place dès maintenant pour arrêter d’être trop gentil.

Pour commencer sur la gentillesse

Salut à toi et bienvenue sur cette nouvelle vidéo ! J’en ai pas sorti la semaine dernière car j’étais en déplacement à Manchester, j’avais publié un poste sur la chaîne pour prévenir tout le monde, j’espère que tu l’as vu.

D’ailleurs, je vais republier quelques posts, là, prochainement, pour te poser des questions auxquelles j’aimerais que tu me répondes le plus sincèrement possible. C’est pour faire évoluer la chaîne et choisir ensemble les sujets que tu aimerais me voir aborder.

En attendant, on va parler d’une chose hyper importante et super-intéressante dans la vidéo d’aujourd’hui. À savoir comment arrêter d’être gentil.

Alors dit comme ça je sais qu’on peut se dire :

« mais pourquoi arrêter d’être gentil ? Ce n’est pas un mal d’être gentil ! ».

Ce à quoi je réponds oui, ce n’est pas faux, mais pas dans toutes les situations. Et c’est ce par quoi on va commencer cette vidéo. C’est-à-dire de comprendre pourquoi être trop gentil est un problème qui va nuire à ton bien-être et à ton épanouissement personnel.

Ensuite je vais te lister un certain nombre de comportements qui vont pouvoir te permettre de déterminer si tu es trop gentil ou non. Alors comme toujours, ce n’est pas parce que tu as l’un de ces comportements, que tu es forcément trop gentil. C’est peut-être juste un point sur lequel tu dois faire attention. Mais si tu te reconnais dans plusieurs, c’est certainement que tu te laisses trop souvent marcher dessus.

Et pour terminer en beauté cette vidéo, je vais te livrer 5 habitudes pour arrêter d’être trop gentil immédiatement. Tu vas pouvoir appliquer les conseils que je vais te donner directement à la fin de cette vidéo et commencer dès à présent à travailler sur le développement de ta personnalité. Alors reste bien jusqu’au bout, tu ne vas pas être déçu !

Juste, avant de commencer, le petit pouce bleu pour m’encourager et m’aider dans le référencement, l’abonnement si ce n’est pas déjà fait en n’oubliant pas la petite cloche pour ne pas rater la sortie de mes prochaines vidéos et tout est bon !

arreter d'etre un nice guy

Pourquoi être trop gentil est un problème ?

Pour débuter cette vidéo, je tiens à bien préciser que ce n’est pas un mal d’être gentil. Au contraire, il faut être gentil. Mais il y a une grosse différence entre être un mec sympa et un nice guy qui fait absolument tout pour être apprécié des autres. C’est là où se joue toute la subtilité.

Cette frontière invisible qui nous fait passer de gentil, à trop gentil.

Je suis persuadé que t’as les meilleures intentions du monde quand tu es sympa avec les autres, mais un excès de gentillesse va t’amener un tas de problèmes. Comme par exemple de ressentir comme une frustration, ou du ressentiment à force de toujours vouloir être gentil avec tout le monde.

Ou encore pire, les autres vont commencer à tirer parti de ta gentillesse afin de pouvoir s’essuyer les pieds sur toi. Et là, la situation devient vraiment invivable. Personne n’a le droit de t’utiliser comme excuse ou comme bouche-trou.

Tu sais, t’as peut-être déjà connu cette situation ou un inconnu vient te parler en terrasse d’un café, pour passer le temps et que tu n’oses pas couper court à la conversation par peur d’être malpolie. Ou quand ton pote te propose une soirée à laquelle tu n’as aucune envie d’aller, mais que t’y va quand même pour ne pas devoir te confronter à une argumentation pour lui faire comprendre que tu ne veux pas y aller.

Toutes ces situations vont communiquer de toi que tu te laisses faire. Que tu préfères éviter le conflit en prenant sur toi. Ce qui n’est pas toujours une mauvaise chose, mais si t’es trop souvent comme ça, les filles auront du mal à se projeter avec toi. Car par exemple, elles pourront logiquement se demander si tu oseras t’imposer lorsque tu te retrouveras dans une situation similaire avec elle…

Dans la vie, les gens vont te dire ce qu’ils attendent de toi, ce que tu devrais faire, ce qu’ils pensent être le choix optimal pour toi, ce qu’ils feraient à ta place. Mais en réalité, lorsqu’ils se couchent le soir, ils ne sont pas toi. Ils ne savent pas exactement qui tu es, ce que tu désirs au plus profond de toi, ton jardin secret ou ce dont tu es réellement capable. Voilà pourquoi être trop gentil est un problème. Car être trop gentil empêche, ou en tout cas rend beaucoup plus difficile la tâche de se réaliser soi-même, de vivre ses rêves et d’atteindre ses objectifs.

Donc si t’as un rêve, fonce. Ne te culpabilise pas à l’idée de froisser légèrement l’ego des gens qui interviendront sur ton chemin. Ils passeront vite à autre chose et auront oublié demain. Mais ce qui ne veut pas dire que tu ne dois pas être attentif aux conseils que l’on peut te donner. Arrêter d’être trop gentil ne veut pas dire arrêter d’être intelligent.

devenir attirant

Est-ce que je suis trop gentil ?

Maintenant que tu as compris pourquoi être trop gentil peut poser problème, je vais te lister un certain nombre de comportements qu’ont les personnes trop gentilles. Si tu te reconnais dans plusieurs de ces comportements, alors je t’invite à prendre les 5 habitudes que je vais te donner ensuite, pour arrêter d’être trop gentil !

1/ Tu t’excuses en permanence, même quand il n’y a pas lieu de s’excuser. Pour te donner un exemple concret, en coaching je passe une partie de mes journées à marcher pour apprendre à aborder aux élèves qui suivent mes ateliers de séduction. Il arrive parfois qu’en marchant, nos épaules se frôlent ou se percutent très légèrement. Et bien très souvent, les élèves s’excusent. Pourtant cette situation ne le nécessite pas.

2/ Tu es toujours d’accord, même sans réfléchir. Je crois qu’ici je n’ai pas besoin de préciser ce comportement. Tu dois voir ce que je veux dire. Être toujours d’accord et ce parfois même sans avoir pris le temps de réfléchir, ça dénature ta personnalité et ton estime de toi.

3/ Tes besoins ne sont pas satisfaits. Car même en disant oui à tout et n’importe qui, tu ne récoltes pas ce que tu sèmes. Lorsque toi tu as besoin d’un coup de main, personne ne répond à tes sollicitations.

4/ Tu ressens du ressentiment après avoir dit « oui ». Tu sais, quand tu ressens un sentiment désagréable après avoir accepté quelque chose alors que tu en avais absolument pas envie.

5/ Tu n’exprimes pas ton opinion par peur de créer un désaccord qui pourrait nuire à l’image que les autres ont de toi.

6/ Tu n’as pas ta propre vie en dehors de ton travail, tes études, ta famille, ta copine ou tes amis. Les gens trop gentils ont tendance à se laisser absorber par leurs relations et ne plus penser à eux-mêmes. Il est nécessaire d’avoir tes propres activités.

7/ Tu évites la confrontation par tous les moyens. Alors ok, personnes n’aiment les conflits, mais de là à les éviter en permanence, il y a une falaise.

8/ Tu as peur d’être rejeté. C’est souvent la raison qui explique pourquoi on est trop gentil. Car un excès de gentillesse camoufle la majorité du temps la peur que l’on a du rejet. Cette fameuse peur de l’abandon.

9/ Ton agenda est rempli de trucs que tu ne veux pas faire. Là ça commence à ressembler à de la gentillesse en phase terminale. Si la plupart des choses que tu as de prévues dans ta semaine ne te font pas envie, pose-toi les bonnes questions.

10/ Tu es constamment submergé au travail ou à l’école parce que tes collègues ou « amis » ton demander de faire des trucs pour eux. Aider un ou une pote en galère, c’est une évidence. Mais si cette personne est en galère régulièrement, trop régulièrement, lui refuser ton aide lui apprendra à marcher sur ses propres jambes et donc, lui sera bénéfique.

suis je trop gentil

Comment arrêter d’être gentil ?

Je pense que tu dois savoir à présent dans quelle catégorie tu boxes. Il est donc venu le temps de te livrer les 5 habitudes à prendre pour arrêter d’être gentil.

La première : Suggères plus souvent que tu ne demandes. Il faut limiter les questions que tu poses aux questions essentielles. Celles qui sont vraiment utiles. Tu dois supprimer de ton vocabulaire toutes les questions ayant pour but de demander une permission, une approbation. Tu n’as pas besoin de la validation des autres pour exprimer tes envies et tes désirs. Ce que tu souhaites faire. Il faut que tu prennes l’habitude de suggérer. Alors à partir d’aujourd’hui, stop les questions !

La seconde habitude : Définie tes limites. Elles doivent être claires et tu dois les respecter si tu veux qu’on te respect. Par exemple, si la fille avec qui tu as une date de prévu jeudi te demande si sa meilleure pote peut venir avec elle et que ça t’ennuie, tu dois trouver le courage de lui dire non. Ça m’est déjà arrivé plusieurs fois et c’est un enfer ce genre de situation. La première fois je n’ai pas su dire non et bien je t’assure que j’ai bien regretté. Ce qui fait que les autres fois, j’ai toujours dit non. Et tu sais quoi ? Elles sont toutes venues au rendez-vous seule et ne l’ont pas regretté.

La troisième habitude : ne te laisse plus marcher dessus et ne marche sur personne. Quand quelqu’un que tu connais ou non te manque de respect ou fait quelque chose qui t’agace, n’hésite pas à lui faire remarquer. Un exemple tout bête, tu fais la queue dans un magasin, au ciné ou peu importe le lieu, et un mec, une meuf ou un groupe te passent devant. Genre il te double en faisant style qu’ils t’ont pas vu. Le mec trop gentil, lui, il va s’énerver tout seul, commencer à souffler fort, à froncer les sourcils, mais n’osera pas faire la moindre remarque. Pourquoi ? Parce que la majorité du temps, le mec trop gentil aura peur inconsciemment ou non, que s’il fait quoi que ce soit, la situation devienne dangereuse, agressive. Alors qu’en réalité, ce qu’il faut faire dans cette situation, ce n’est pas compliqué. Il suffit d’aller parler à ce groupe de manière avenante et de leur dire que tu passes devant eux car tu étais là avant. Toujours sans poser la question, de manière calme et sans la moindre agressivité. Il faut savoir s’imposer lorsqu’on sait que notre action est juste.

arreter d'etre gentil

La quatrième habitude : c’est apprend à être au centre de l’attention. Les mecs trop gentils ont souvent peur de captiver l’attention de leur groupe de pote par crainte de les décevoir. Un mec trop gentil ne veut surtout pas gêner, ennuyer, créer de conflit, etc… Donc pour arrêter de l’être, il faut commencer par prendre des initiatives afin d’affronter ses peurs. Et l’une des meilleures façons de le faire, c’est de raconter des histoires, des anecdotes. C’est facile car tu peux les préparer à l’avance. Quand il t’arrive un truc, et bien prend le temps de réfléchir à comment tu pourrais le raconter de la façon la plus captivante. Par exemple en ayant une sorte d’arc narratif. C’est-à-dire de commencer par une situation initiale, puis d’avoir un élément perturbateur, qui amène à des péripéties pour terminer sur une chute. Mais tu dois savoir que les histoires les plus courtes sont les meilleurs, alors sois le plus synthétique possible ! Avec cette technique, tu vas nettement améliorer tes relations sociales et tu seras petit à petit de moins en moins vu comme un mec trop gentil.

La cinquième et dernière habitude : celle qu’on devrait nous enseigner dès l’école primaire, c’est de se poser les bonnes questions. Avant toute action ou toute parole, tu dois te poser la question si ce que tu vas dire ou faire est en accord avec tes limites, tes valeurs et tes objectifs. Par exemple quand tu te balades dans la rue et que tu vois cette superbe fille aux longues jambes élancées passer à côté de toi. Pose toi la question si tu ne vas pas regretter ce soir de ne pas être allé lui parler. Même 10 secondes si elle décline ton invitation à la discussion. Car le fait de ne pas savoir ce qu’il aurait pu advenir de ce petit échange courtois, est bien plus frustrant que de prendre son courage à deux mains et de vocaliser quelques mots. Donc voilà la cinquième et dernière habitude. Demande toi toujours si tu vas regretter ou non cette action ou cette parole. La réponse ne peut qu’être oui ou non. Tu n’auras plus qu’à agir en conséquence de cette réponse.

Pour conclure

En conclusion de cette vidéo, l’excès de gentillesse est tel un masque derrière lequel nous nous cachons pour éviter d’affronter nos peurs. Mais ce masque nous empêche d’être aimé, apprécié et même détesté pour qui nous sommes réellement. Quand tu le portes, ce n’est pas toi que les gens aiment ou apprécient, mais cet artifice que tu allumes tel un feu pour faire beau et détourner l’attention sur quelque chose de plus chaleureux. Mieux vaut être aimé et détesté pour qui l’on est, plutôt que pour qui l’on n’est pas.

Alors évidemment cette vidéo n’est pas parfaite, loin de là, j’en est absolument pas la prétention. Elle n’ai qu’une petite parcelle de tout ce qu’on pourrait dire sur le sujet, mais j’espère sincèrement qu’elle te permettra d’acquérir un autre point de vue sur le sujet. Et si tu veux m’aider à enrichir le contenu de cette vidéo, je t’invite à le faire dans les commentaires. Partage tes expériences, tes problématiques, tes solutions et tes astuces !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *