Pourquoi participer à un coaching en séduction ?

Aujourd’hui, on change de cadre et d’environnement. J’avoue, ça me lasse un peu de tourner chez moi. Ça fait un moment que je n’ai pas sorti de témoignage sur la chaîne et comme je compte faire de 2020 une année folle, avec plein de caméra cachée et d’autres surprises, on va commencer par un témoignage et se demander pourquoi participer à un coaching en séduction ?

C’est celui d’un coaching que j’ai animé à Strasbourg. Superbe ville pour y faire des rencontres pendant les fêtes d’ailleurs. J’ai halluciné du nombre de filles super-jolies qui y vivent. Et Grégoire, pour garder son anonymat, à sur kiffé ses deux jours avec moi. Mais je ne vais pas parler à sa place et te laisser découvrir son avis sans filtre dès à présent !

Juste avant, laisse un petit pouce bleu pour le référencement et abonnes-toi à la chaîne si ce n’est pas déjà fait en n’oubliant pas d’activer la cloche pour ne pas rater la sortie de mes prochaines vidéos.

Pourquoi participer à un coaching en séduction ?

Pour ma part, j’étais conscient que j’étais vraiment vraiment trop fermé parce que je me sentais trop frustré trop, délaissé et j’étais trop chez moi, donc c’était un vrai problème pour moi. Donc il fallait vraiment que je me fasse aider. Peut-être parce que je savais que ça n’était pas bon.

Je ne voulais plus être comme ça, il a eu des signaux qui m’ont permis de remarquer ça. Par exemple, s’il fallait que je sorte dans les boutiques… Bon… si je sors je prévois deux ou trois heures pour les faire. Mais quand je sors pour aller les faire, au final, ce n’est pas ça. Je fais vite les boutiques et je rentre chez moi. J’avais envie de rentrer chez moi parce que je me sentais même plus à l’aise parce que j’étais tellement chez moi que c’est ma seule zone de confort.

Tous mes problèmes pour tout ce qui s’est passé de mauvais et tout personnellement, je me suis dit qui fallait que je participe à un coaching en séduction.

Surtout que je ne suis pas moche. Je sais que j’intéresse les meufs. Mais bon comme je te l’ai dit je suis tellement seul qu’il y a eu du négatif. J’ai resserré l’étau autour de moi et mes potes ne m’aident pas du tout. Ils sont hypers coincés, donc ça ne me plaît pas du tout. Il fallait vraiment que j’y aille, il fallait que je sorte un peu m’amuser. En fait c’était trop problématique…

Je me sentais obligé de participer à un coaching en séduction

À force de regarder des chaînes de séduction depuis longtemps. Je rêvais de faire pareil, mais en réalité, après avoir regardé des vidéos, c’est beaucoup plus difficile qu’on ne le croit. Il faut être honnête envers soi-même. Donc voilà, on décide de participer à un coaching en séduction pour se faire aider.

apprendre a devenir seduisant

Je voulais me faire aider depuis longtemps, mais après ma tête me disait « t’es bien comme tu es et tout » mais après… Franchement je n’en pouvais plus. C’est hyper relou des conneries que tu te dis dans ta tête. Alors je me suis convaincu de participer à un coaching en séduction avec toi.

Et puis voilà, j’ai fait le job. Voilà, ça ne s’est pas mal passé. Là, je ne vais pas m’arrêter, là, je ne vais pas m’arrêter là. Personnellement, moi, je suis abonné à online séduction depuis ans plus d’un an. Je regardais des vidéos et tout et bon… à un moment donné, moi je me disais que j’allais aussi faire comme toi aller aborder dans la rue.

Mais bon, comme j’étais tellement seul… Voilà, après je me disais que ça n’en valait même pas la peine. Inconsciemment je me voyais bien comme j’étais. Pourtant je ne voulais plus être comme ça.

Et comme j’aime ton d’énergie, bah écoute, je vois ce que tu fais dans les vidéos et tout et franchement, moi ça m’a motivé parce que voilà, c’est vraiment intéressant. Et en plus de ça tu te déplaces dans les villes et tout et tout.

Pas comme les autres ils font ça sur Paris, etc… dans leur ville, donc c’est un plus sur moi, ça m’a aidé pour éviter que je puisse me déplacer pour aller vers toi. Voilà, donc je me suis dit on va tenter avec ce mec, il a de l’expérience, ça fait sept ans, j’ai vu. J’ai bien réfléchi avant de passer par toi.

Comment s’est déroulé ton coaching ?

C’était un plus pour moi… C’était un combat, parce que c’était très compliqué au début. Iil y avait de la théorie. On parlait de ce qu’il fallait faire et tout, j’ai analysé ce que tu disais. Mais bon après il fallait pratiquer et pour la pratique, ce n’était pas facile. Ce n’était pas facile au début.

Franchement ce n’était pas bon parce que j’avais des croyances limitantes. J’étais vraiment un peu trop limité dans ma tête et tout, après lorsque tu m’as poussé, tu m’as dit « allez Grégoire, il faut essayer ! Si tu ne fais rien, rien ne va changer ! ». Après j’ai arrêté mon cerveau, j’ai dit allez on y va, on essaye et puis voilà, ça s’est bien passé.

comment seduire une fille

Étonnamment, j’ai croisé des regards de filles et des sourires. J’étais même étonné ! Je ne m’attendais à ce que les femmes disent oui. Je pensais qu’elles allaient dire « non je ne suis pas intéressé », mais ce n’était pas le cas. Elles étaient pourtant européennes (je suis africain), elles étaient souriantes. Et puis voilà 🙂

Franchement pour moi ça s’est bien passé. J’avais ton état d’esprit qui me poussait à y aller toujours et toujours. Il était toujours là. Tu m’as m’encourager. Franchement ça m’a aidé de ouf, mais franchement, pour moi le coaching il est vraiment clean.

Même si ce n’était pas toujours bon voilà… Même si ça m’a si ce n’était pas facile au départ, mais franchement, après une fois que j’ai fait une, deux, trois approches, après c’était automatique. Mais les autres, Oh non voilà. Elle n’aime pas les blacks, elles sont hypers fermées et sont ceci, cela et franchement moi je voulais faire taire toutes ces croyances. Je voulais voir si c’était vrai ou faux. Et moi je me suis dit voilà j’ai vu que c’était faux. Et au final il faut toujours aller voir soi-même. C’est ça.

Voilà pourquoi participer à un coaching en séduction m’a beaucoup aidé.

Écoute, moi, j’étais vraiment étonné de ton attitude. Parce que je ne savais pas que les crachins se déroulaient comme ça avec toi. Tu es vraiment présent. En vrai, tu t’en bats vraiment les couilles du reste. Tu es là pour ça, t’es focalisé sur ton objectif. Et puis voilà, ça m’a vraiment aidé ton état d’esprit, c’était vraiment très pro. Moi ça m’a obligé à repousser mes limites.

En fait je me suis dépassé, j’ai commencé renfermé et puis je me suis dépassé complètement. Ouais franchement, si tu n’avais pas eu cet état d’esprit je n’en serais pas là.

aborder dans la rue

As-tu ressenti un avant/après ton coaching ?

Bah ouais. Écoute franchement, avant ce coaching, vraiment j’étais comme un rocher. J’étais comme une pierre. J’étais comme du béton, mais là franchement, le béton a éclaté en fait. Je ne perçois plus les choses de la même façon. En fait. Si, je vois une meuf qui me plaît qui me montre un signe d’intérêt, quel que soit le signe d’intérêt… Juste un petit regard, je dirais que même si on me dit oui ou non. J’y vais. Au moins j’ai fait tout mon possible. C’est tout ce qui compte dans la vie.

Et puis voilà, c’est ce qui est bien avec l’approche de rue. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas un truc exact. Tu peux avoir un oui comme un non. Tu veux savoir.

J’ai parlé de la drague de rue avec des mecs en classe et pour eux, ça n’existait même pas. Eux les rencontres c’est avec les applications Tinder, etc, etc.. Je leur disais « mais les mecs, franchement, regardez YouTube, regardez les mecs qui le font ». Moi ça fait rire, je n’ai jamais été habitué à ça. Moi c’est le terrain, c’est le contact et on voit directement si ça parle ou ça passe pas.

Mais écoute, en même temps moi par exemple, comme je te l’ai dit j’ai déjà abordé des files. Trois fois avant le coaching et la première fois que j’ai abordé j’étais éméché. Je te l’avais dit. Ça s’était bien passé. C’était dans un tram.

La seconde fois c’était dans un bus, ça c’était même trop bien passé. J’étais même étonnée.

Mais la dernière fois ça c’est mal passé. Ouf. En fait, j’étais juste assis à côté d’elle, je ne pouvais pas m’asseoir ailleurs. J’ai tellement réfléchi après m’être assis. Lorsque j’ai parlé à la fille, je lui ai dit une phrase stupide. Je l’ai dit que c’était la deuxième fille stylée que j’ai vu aujourd’hui.

Alors elle a enlevé ses écouteurs et les a remis.

draguer dans la rue

Est-ce que tu regrettes d’avoir participer à un coaching en séduction ?

J’étais trop fier de moi. Je ne m’attendais même pas à faire ce que j’ai fait vu que je ne l’ai jamais fait.

MOI : C’est ce que tu m’as dit d’ailleurs dans un message.

Justement parce que moi je m’attendais pas à ça ! Parce que moi je suis un gars réservé. Je n’ai jamais fait d’approcher des gens que je ne connais pas de cette façon. Il y a du monde et tout. Non, non, non, non, ce n’était pas mon truc, mais je l’ai fait !

Tu m’as montré que j’allais pouvoir le faire bien et je me suis mis à fond. À ma grande surprise, je l’ai bien fait.

Au final il n’y a rien de méchant. Tout est dans la tête, c’est ça. Bah voilà, c’est tout à fait, c’est dans ta tête. Et puis voilà. La vie est trop courte. Il y a tellement de belles choses à faire, il ne faut pas perdre son temps.

Alors non, je ne regrette pas d’avoir participer à un coaching en séduction !

participer a un coaching en seduction

Conclusion

Voilà pour le témoignage de Grégoire. Si toi aussi tu veux briser le rocher, passer de la solitude et cet état de frustration à celui de l’aisance sociale et d’être capable d’aller parler à n’importe quelle fille qui te plaît, je t’invite à me contacter via mon adresse mail en description pour qu’on organise ta métamorphose.

J’en profite aussi pour te dire que dès 2020 je vais changer mes formules de coaching. Enfin plutôt, je vais proposer quelque chose de nouveau que je n’ai pas vu ailleurs. À savoir, les heures à la carte. Tu peux me contacter juste pour passer une heure avec moi, ou deux, ou trois… le nombre d’heures que tu veux.

Si je fais ça, c’est pour permettre à ceux qui n’ont pas 800e à investir dans un weekend de coaching, de pouvoir être coaché à moindre coût. Mais aussi pour pouvoir être coaché sur du plus long terme. Tu peux prendre deux heures par mois pendant le temps que tu veux. Je pourrais donc avoir une bonne vue sur ta progression et te donner des exercices cohérents à réaliser entre chacune de nos entrevues.

Si l’idée de ces heures à la carte te plaît, hésite pas à me le dire en commentaire ou même directement à m’envoyer un mail si tu es intéressé. Là je suis full jusqu’à la fin de l’année, mais j’ai encore quelques places de libre en janvier. Donc ne perds pas ton temps si tu veux devenir plus séduisant, apprendre à être à l’aise avec les filles et me rencontrer.

Sur ce, c’est la fin, like cette vidéo si tu l’as apprécié et pour l’aider dans son référencement, abonnes-toi à la chaîne si ce n’est pas déjà fait en n’oubliant pas d’activer la cloche pour ne pas rater la sortie des prochaines ! Et va faire un tour aussi sur Online Séduction pour aller lire les articles en lien avec la chaîne.

Sur ce, je te laisse, je te dis à très vite sur le terrain pour devenir celui que tu rêves d’être et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *