[Vidéo] Se prendre un râteau : comment réagir ?

Dans cette nouvelle vidéo, je me prends un râteau en direct en pleine rue. Se prendre un râteau n’est jamais évident et savoir comment bien réagir quand cela vous arrive fait toute la différence. Dans cette caméra cachée, je me prends un râteau et j’analyse avec vous la situation.

Salut à toutes et à tous, comme promis, aujourd’hui on va analyser la caméra cachée de cette semaine. Si vous ne l’avez pas vu, je vous mets un lien en description, je me prends un beau râteau !

Introduction

Juste avant de commencer, je rappelle pour certains que je viens de reprendre suite au traumatisme de mon agression. J’ai abordé seulement trois heures depuis, donc soyez un peu indulgents car, vous le savez, aborder une fille dans la rue c’est plus compliqué que la drague sur internet.

D’ailleurs, si vous n’avez pas vu la vidéo où je vous parle de mon agression, pareil, je vous mets un lien en description !

L’avantage c’est que vous aller pouvoir voir ma progression en l’espace de quelques caméras cachées.

Allez c’est partie, on analyse cette caméra cachée !

Extrait de l’ouverture

Vous pouvez voir que mon approche est bonne, je m’inspire de la situation pour improviser sur son châle, mon langage non verbal est correct, mon intonation aussi, du coup je ne crée pas de gêne et la première minute de la rencontre est super fluide.

Si vous avez vu ma dernière caméra cachée, vous savez que ce sont les deux points que j’avais à travailler pour cette nouvelle caméra cachée, mon langage non verbal et mon intonation.

Par contre, une fois la rencontre et la discussion sont lancées, je m’installe dans une attitude sérieuse et logique. Je parle et réfléchis avec mon cerveau, donc je ne laisse pas de place à mes émotions.

Extrait suite ouverture

On le voit peut-être pas très bien, mais mon regard est froid, je ne lui jette pas mon regard de panthère. Mes expressions faciales aussi sont très amicales, pleines de courtoisies, donc pas séduisantes du tout…

Voilà le prochain point que je vais devoir travailler dans ma prochaine caméra cachée, je vais devoir tout faire pour mieux transmettre mes émotions, mais aussi mieux considérer les émotions des filles que j’aborde pour les amplifier où les atténuer.

Pourtant vous avez vu, mon langage non verbal n’est pas mauvais, je lui fais la conversation, on parle de voyage… Mais comme je suis tellement concentré sur plein de choses en même temps, je n’arrive pas à vivre l’instant, le moment présent.

Du coup, ce qui se passe, c’est que ma bonne première impression retombe. Je commence très bien ma rencontre, mais je perds rapidement de la vitesse. Le manque d’émotion nous amène à des conversations ennuyeuses…

Pour moi, le plus gros défaut de cette caméra cachée, c’est ça. Je suis trop concentré sur mon langage non verbal et la logistique, sans y mettre du coeur. Je ne vis pas ma rencontre, je l’effectue. Comme une tache répétitive dénuée de sens.

Ça, pour moi, c’est vraiment l’étape clé d’une belle rencontre. Vivre sa rencontre avec le coeur et laisser nos émotions s’exprimer. Évidemment, tout en calibrant naturellement ses marques d’intérêt et de désintérêts pour ne pas noyer la rencontre.

C’est là toute la difficulté. Rester dans les limites du jeu, tout en se démarquant des autres.

Voilà donc le prochain point que je vais devoir travailler dans ma prochaine caméra cachée, mieux communiquer mes émotions et arrêter de raisonner de manière logique.

se prendre un rateau

Extrait détail (bouteille d’eau, position des jambes, etc…)

On va maintenant s’arrêter rapidement sur quelques détails :

Vous avez vu dans les extraits, je joue avec ma bouteille d’eau (encore), là, inconsciemment je lui communique mon stress. Mieux vaut poser ses mains sur les hanches et rester immobile, que de gesticuler inutilement !

Autre chose aussi, regardez mes jambes… Je les bouge sans raison et je me pose sur la tranche de mes Crocket&John. Position pas vraiment confortable, même si personnellement, j’adore me poser comme ça.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que ce n’est pas un défaut de bouger ses jambes si c’est fait naturellement par mimétisme.

Si la fille croise les jambes, je croise les miennes, si elle les écarte, je les écarte, etc…

Mais si ce sont des mouvements non contrôlés, comme dans cet exemple, là, ça devient vraiment un problème.

Extrait « j’accepte son cadre » (fumer une clope, briquet…)

Malgré les défauts que je viens de vous citer, j’aurais quand même pu réussir à prendre son numéro, j’en suis sûr. Bon, elle m’aurait pas répondu, mais tant pis !

En fait, la dernière grosse erreur que je fais dans cette rencontre, c’est que je n’impose pas mon cadre et j’accepte le sien. Je lui propose un café, elle contre propose une clope.

Elle me parle de son voyage en Jordanie, je lui parle de celui de mon meilleur ami en Iran (pas du mien), je me dis qu’il vaut mieux que je lui parle d’un voyage qui se rapproche au plus du sien.

Je lui propose de se revoir, elle me propose de répondre à mes questions en droit.

Vous avez compris, j’accepte son cadre. Dans cette rencontre, elle me materne, je ne réussit pas à prendre mon rôle d’homme séduisant. Au contraire, c’est même moi qui suis sous le charme.

Cette inversion des rôles m’amène à faire des erreurs comme vouloir me survendre, ma présentation est encore prétentieuse

« maintenant que je me suis lancée dans l’entreprenariat je suis obligé »

Je cherche trop à semer des indices pour l’amener à s’intéresser à moi, ce qui est une bonne idée si on sait parler de soi ensuite, mais dans cette rencontre j’y arrive pas.

Extrait proposition de café

Une dernière chose que je vais vous dire qui n’allait pas dans ma rencontre, c’est quand elle me donne la raison pour laquelle elle décline mon invitation.

« je n’ai pas l’habitude d’aller boire un café avec un inconnu »

Moi au lieu de répondre en lui montrant ce que je peux lui apporter, exemple :

« je vais prendre ton numéro, je t’enverrai un truc marrant 🙂 »

Non, je préfère argumenter une justification logique et donc perdre en émotivité.

« tu sais, moi j’aime pas les sites de rencontres, blabla »

Le truc bien chiant et absolument pas convaincant !

Pour terminer cette vidéo, comme vous avez été nombreux à jouer le jeu de critiquer la caméra cachée, je vais relever les meilleurs commentaires 🙂

Se prendre un râteau : vos bonnes critiques

Le premier commentaire, c’est celui de d’Jo, mon breton préféré 🙂 :

« Les filles que tu accostes on l’air vraiment fraîches ! (Oui, tu sais pourquoi je n’aborde plus que les plus belles filles que je croise depuis mercredi) La premières phase de l’abordage est réussi, cependant je trouve la seconde parti (Le temps de la cigarette) un peu moins bonne, tu restes trop dans la « normalité », tu nous a habitué à beaucoup mieux ^^ »

Bonne analyse Jo, un peu courte, mais bonne analyse !

A lire aussi : comment surmonter la peur du rejet.

Le second commentaire, c’est celui de Real Manuel :

« Mai qd ta reste archi longtemps à lui on dirait que tessais de te vendre mais à force tu tombe un peux dans la freind zone ya pas se jeux de séduction ou tu fait du push and pull ou tu lui fait pas assez comprendre par ton regard ce regard du tueur car on sait bien que le jeu de le séduction se passe par le regarde avec le regard on peux toi avoir et finalement tu fait se truc bizarre avec t’est pied ça délivre un telle stresse. Et cette fameuses bouteille à la bouteille aller tqt »

Analyse qui va plus loin dans les détails, c’est très bien, manque plus qu’un petit effort d’orthographe 😉

Et le troisième commentaire qui pour moi est de loin le plus juste, celui de Buzzcat (par contre, en anglais, donc pour la bonne santé de vos oreilles, je ne vais pas le lire) :

« The opening was good, you made a comment on her clothes. The beginning was actually smooth (no awkward silence, you commented on a lot of stuff from the environnement).

But then I feel you were very logical, and you didn’t spike her emotions, which led to a somewhat boring conversation.

Also in the end, I feel that you didn’t hold your frame well enough: when you propose the meetup, it felt like you were trying to take something from her, instead of bringing value. (I find that « let’s exchange numbers, so I can text you something funny » adds value whereas your meetup proposition and mention of dating sites was a bit « apologetic » like you were trying to explain logically why you wanted to see her again).

Overall, I think you fell in her frame in the end, and it seemed a bit needy; and you should have handled her rejection like a shit test (by ignoring / misinterpreting / joking around) instead of trying to convince her logically to take a coffee with you »

Là, Buzzcat mérite une standing ovation pour son commentaire. Félicitation à toi ! Tu es le seul à m’avoir parlé du cadre et de ma prise de numéro travianesque.

Conclusion

Maintenant qu’on a rapidement analysé cette caméra cachée ensemble, je sais que les deux axes de travail de ma prochaine caméra cachée seront : mon émotivité et imposer mon cadre.

Voilà pour cette analyse de caméra cachée ! Si elle vous a plu, comme d’habitude, partagez la et laisser un pouce bleu ça fait toujours plaisir ! Allez faire un tour sur Online Séduction pour aller lire les derniers articles que nous avons rédigés. Abonnez-vous à la chaîne si ce n’est pas déjà fait, c’était Martial pour Online Séduction, travaillons notre émotivité ensemble et à bientôt !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *