Comment bien démarrer une conversation Tinder

Avant de rentrer dans le vif du sujet, une petite vidéo pour vous illustrer l’importance de mettre du fun dans vos conversations Tinder. Oui il est possible de choper un numéro sans parler sur Tinder ! Démonstration :

conv-tinder

Cliquez ici pour devenir un pro de Tinder et apprendre à conclure avec les plus belles filles

Vous l’attendiez tous avec impatience, voici le second volet de notre dossier complet dédié à Tinder. Dans ce deuxième opus, nous allons détailler comment bien engager une conversation Tinder.

Rappelons que notre dossier se décompose en cinq chapitres et que vous pouvez accéder à chacun d’entre eux à l’aide du sommaire ci-dessous :

  1. Votre profil Tinder – Augmentez vos chances de matcher
  2. Comment bien engager une conversation Tinder
  3. Comment fonctionne l’algorithme de Tinder et comment en tirer parti
  4. Comment parvenir jusqu’au rendez vous sur Tinder ?
  5. 10 conversations commentées et analysées ayant abouti à une rencontre Tinder

Comme vous le savez sans doute, sur Tinder, on fait de la masse ! Qu’est ce que cela veut dire ? Ne dois-je pas être moi-même ? Dois-je faire des accroches types pour m’en sortir ?

Absolument pas ! Être soi-même est la clé ici, comme dans toute interaction humaine. Cependant, en séduction, il convient de montrer une facette de nous-même adaptée à la situation. Ici, et plus particulièrement dans les premiers échanges de l’interaction, il faut franchir les premières épreuves avant d’engager une conversation plus profonde.

Objectifs

Dans cet article, nous allons voir ce que vous devez commencer par dire à vos matchs, et ce jusqu’au moment de l’interaction où vous allez pouvoir converser librement, passer dans ce qu’on appelle « la zone de confort ». Le but est ici de vous montrer comment créer de l’attirance chez votre cible pour maximiser vos chances de la rencontrer.

Mais cette femme n’est elle pas déjà attirée puisqu’elle m’a liké ?

En effet, on peut comparer cela à un « eye contact » (contact visuel) dans la rue : ceci est une invitation pour aller plus loin en donnant des signes positifs. Pour autant, vous ne pouvez pas aller la voir en lui proposant d’aller boire un verre directement (ce point est traité au chapitre 4 de notre dossier) 

Vous ne pouvez pas non plus commencer la conversation en lui demandant ce qu’elle fait dans la vie, si elle a des frères et sœurs…

Ah bon ? Pourquoi ça ?

Parce qu’elle ne vous connaît pas et que vous devez, de manière générale, éviter de commencer par faire du confort (connaître des choses de sa vie) avant de lui plaire.

L’objectif est de lui plaire. Pour cela, il va falloir lui montrer qu’on :

  • a de l’intelligence sociale : on comprend la situation et on la maîtrise (on ne commence donc pas par des questions trop personnelles)
  • est fun et que l’on passe des bons moments en notre compagnie
  • est une personne normale, et qu’elle n’a aucune raison d’être inquiète si l’on venait à se rencontrer

Pour véhiculer toutes ces qualités présentes en nous, il faut réussir à chatter avec elle ! Par chat, j’entends s’envoyer des messages de manière rapproché dans le temps, sans qu’il ne s’écoule 12h entre chaque message. Bien évidemment, cela n’est pas toujours possible en fonction de la personne que vous avez en face, mais dans la mesure du possible, il faudra faire votre maximum pour obtenir une conversation fluide. Cela facilitera grandement l’interaction pour créer l’attirance et aboutira bien plus rapidement qu’une succession de messages interminables. N’oubliez pas qu’une jolie fille sous Tinder obtient des matchs par centaines et qu’il faut que vous réussissiez à sortir de la masse.

Une fois l’attirance créée, je vous encourage à la rencontrer rapidement pour continuer votre game en face à face. Mais avant cela, voyons comment bien engager une conversation Tinder.

Bonus : Tous ces concepts sont mis en œuvre dans nos conversations qui sont téléchargeables gratuitement ici. Vous y trouverez l’intégralité de conversations Tinder ayant abouti au numclose, ainsi que les analyses associées.

savoir-si-une-femme-est-interessee

La bonne phrase d’accroche Tinder

Vous avez peut-être lu notre article sur les phrases de drague drôles ou Phrase d’accroche – 18 exemples qui marchent sur internet, nos 2 articles dédiés, donnant de nombreux exemples de phrases d’accroche. Mais pourquoi la phrase d’accroche revêt-elle autant d’importance ?

Tout simplement parce que c’est elle qui donne la première impression. Dans le cadre de la séduction en ligne, il est toutefois nécessaire de relativiser tout cela. Son importance est bien moindre que dans une approche en face à face dans la vie réelle.

Alors que le but dans cette approche est de donner immédiatement une bonne première impression par l’ensemble {communication verbale + non verbale}, le but en séduction en ligne est différent.

L’objectif de l’accroche est d’avoir une réponse. La première impression est donnée par notre profil, quasiment indépendamment de notre accroche.

Vous devez absolument éviter d’être lourd et essayer de vous démarquer pour sortir de la masse. Vous devez donc rester simple, tout en faisant quelque chose de différent des autres.

Ok. Facile à dire mais concrètement, je dois dire quoi ?

Rappelez-vous les statistiques données dans notre article Comment j’ai obtenu 160 match Tinder en moins de 10h : les « bonjour », « coucou ça va », « tu es craquante »  représentent plus de 90% des accroches qu’ont fait les prétendants de notre profil féminin, qui a reçu plus de 160 matchs en quelques heures ! Démarquez-vous : Sortez de la masse

Attention, je ne dis pas qu’un simple « Bonjour ! » ou « Hello ! » ne vous apportera pas de réponse et que vous ne pourrez pas conclure avec une fille abordée de cette manière. Je dis simplement que vous allez partir au même niveau que tous les autres gars qui sont venus lui parler jusqu’à présent et donc vous fondre dans la masse…

Plusieurs options bien meilleures s’offrent à vous. Il n’y a pas de phrase d’accroche tinder parfaite et adaptée à toutes les situations. Pour autant, il existe des dizaines de manières originales d’aborder une fille sur Tinder, et une excellente façon d’engager la conversation consiste à trouver un détail dans le profil de votre cible, afin de faire une accroche circonstancielle originale :

Si l’on reprend notre profil féminin, dont la première photo la représentait en train de sucer son pouce, une excellente phrase d’accroche serait :

 A ton âge, tu ne devrais normalement plus sucer ton pouce ;)

Cette accroche illustre les 2 étapes capitales de cette approche :

  • le gars a remarqué quelque chose sur la photo
  • il a réfléchi à son approche pour ne qu’elle ne soit trop évidente et l’a tournée de manière plaisante.

Ceci est la clé, que cela soit pour la phrase d’accroche, ou pour les lines que vous utilisez par la suite. Si le circonstanciel est trop évident (si ce n’est pas un détail dans le profil mais une caractéristique essentielle), soyez sûr que vous ne serez pas le seul à l’utiliser et votre approche perdra beaucoup de son piquant. A éviter donc. Voici par exemple un excellent début de conversation Tinder engagée par Sylvain sur une superbe blonde, qu’il a revu plusieurs fois il me semble ;). La description de son profil indiquait clairement à ceux prenant des photos dans leur miroir ou ne savant pas écrire le français de passer leur chemin. Avec un tel opener, Sylvain se démarque immédiatement de la masse et devient tout d’un coup digne d’un grand intérêt.

approche-circonstancielle-tinder

Voici un deuxième exemple d’opener circonstanciel, sur une femme dont la description disait :

On aura qu’à dire que l’on s’est rencontré à un diner

Du pain bénit pour bien engager la conversation et se distinguer facilement de la masse avec une accroche comme celle-ci :

1430805293750

Pour finir sur l’accroche, que dire si le profil ne vous permet pas d’approche circonstancielle ? Pour ma part, j’aime bien l’accroche de Sylvain qui donne de bons résultats dans ce genre de situation et qui consiste à écrire le prénom de la fille, suivi d’un point d’exclamation uniquement, par exemple :

Clara !

Et parce que l’on aime bien illustrer nos propos chez Online Séduction, voici deux débuts de conversation Tinder engagée à l’aide de cette accroche, particulièrement efficace.

1429557706351

1429557706366

J’imagine que cette accroche fonctionne bien car peu utilisée et invite à la réponse. Il ne reste plus maintenant qu’à Sylvain à se trouver une nouvelle accroche ! Il me remerciera sans doute 😉

Bonus : nous vous avons présenté ici quelques exemples à travers ces 4 copies d’écran. Vous pouvez en télécharger gratuitement plusieurs dizaines , et ainsi connaître les principales lines à utiliser une fois l’accroche réalisée.

Éviter les sujets de conversation sérieux (politique, guerre…),  l’argent, le sexe… et privilégier le fun

Ça peut vous sembler évident mais il convient toutefois de le rappeler. Même si vous avez de fabuleuses idées et mourrez d’envie de les partager, les sujets sérieux n’ont pas leur place dans ce moment de la conversation.

Dans cette phase, vous éviterez de parler d’argent car le rapport des gens à celui-ci est très différent (et le sujet n’est globalement pas très intéressant, en particulier sur un site de rencontre…)

De même, je déconseille de parler de sexe et ce pour 2 raisons :

  • c’est beaucoup trop tôt : la sexualisation de la conversation est une étape clé de la séduction. Cependant, lors des premiers échanges, aborder le sujet peut mettre la fille sur la défensive
  • beaucoup de gars cherchent du sexe sur Tinder : le sujet n’est donc pas orignal et peut vous disqualifier rapidement. A ce titre, je ne suis pas favorable de sexualiser la conversation sur Tinder et j’attends généralement la date pour m’y atteler…

A l’inverse, privilégiez tout sujet ou comportement qui peut l’amener (et vous amener) à passer un bon moment.

  • Faîtes des jeux, jeux de rôle, rendez la conversation légère et surprenante
  • Adoptez un comportement fun et sexy…

En effet, de mon point de vue, l’objectif sur Tinder est d’arriver rapidement à s’amuser avec son match. Pour cela, lorsque je pose une question ou lorsque je réponds, je dois bien avoir en tête cet objectif. Les 2 points que je viens de citer pourraient être à eux seuls l’objet d’articles. Je vais donner dans cet article deux exemples d’attitude qui permettent d’illustrer mes propos :

  • privilégiez le nous : proposez des sujets / histoires que vous créez ensemble (imaginez un voyage, une aventure…)
  • la notion d’escalade : toute la beauté dans ce concept est le fait que vous draguez l’autre personne sans vraiment le masquer : pour cela, elle doit avoir plaisir à se laisser embarquer dans votre jeu, tout en sachant ce qu’il est en train de se produire.

Dans la suite de l’article, ces deux points seront traités plus en détails.

3131324748_1_2_kMRYm4Hk

Commencer par faire la conversation puis faîtes la investir

Dans cette phase où le but est de créer chez la femme de l’attirance pour vous, le rapport de force est en votre défaveur (Rappelez-vous le nombre de matchs que notre faux profil a récolté en moins de 12 heures). Certaines filles ne répondent donc pas. La plupart répondent de manière minimaliste, surtout au début). C’est votre job de faire la conversation pendant cette étape. L’objectif est de réussir petit à petit à la faire s’investir de plus en plus dans l’échange.

Pour cela, vous devez lui montrer que vous avez de la valeur, que vous êtes cool… sans pour autant donner l’impression d’insister. Toute la difficulté est là : quand réécrire alors qu’elle n’a pas écrit ? Comment repartir alors qu’elle a ignoré votre dernier message et qu’elle s’est connectée entre temps ? Toute l’art est là… Deux points à avoir en tête pour répondre à ces questions :

  • il n’y a pas besoin de faire de transition entre les sujets ni d’y avoir une réelle logique surtout quand on a des messages échangés espacés dans le temps
  • il est inutile de rester coincé sur un sujet qui ne marche pas. Changer permet de continuer sans donner l’impression d’insister

Éviter de rentrer dans un échange question/réponse

Une erreur classique lorsque l’on vient de rencontrer quelqu’un est de poser plein de questions sur l’identité de la personne. Certes cela permet de découvrir plein de choses sur une personne que l’on souhaite connaître mais cette étape s’apparente régulièrement à un interrogatoire.

Les réponses succèdent aux questions sans réel but sinon de continuer la conversation. Très rapidement, votre cible va se lasser (ou vous n’aurez plus de questions à poser) et la discussion se terminera, sans rien avoir créé !

Je ne dis pas de ne pas poser de questions à votre interlocutrice. Les questions montrent votre curiosité et votre intérêt ! Mais les réponses doivent vous apporter des nouveaux éléments pour rebondir dans la conversation (on appelle cela l’écoute active, mais nous y reviendrons plus en détails dans un autre article). Cependant, ces questions doivent être posées pour servir un but plus global qui est de passer un bon moment avec la personne (et ainsi de créer un lien avec elle pour mieux la connaître).

Afin d’éviter de poser trop de questions, privilégiez dès que vous le pouvez le fait de faire des hypothèses, faire part de votre étonnement sur quelque chose ayant attrait à sa personne… Vous pouvez même vous en servir de phrase d’accroche, par exemple :

Screenshot_2015-05-04-19-40-35

Avec cette approche, je viens tout simplement de lui faire dire que tous des hommes qui pensaient qu’il s’agissait de son copain sur la photo étaient des nazes ! J’ai tout simplement discrédité tous ces prétendants. Pas mal, non ? En deux phrases seulement, je suis sorti du lot et son intérêt pour moi est monté à la vitesse grand V ! Globalement, parler de l’autre passe très bien car on adore parler de nous-même. C’est clairement ce type de conversation que vous devez privilégier au départ.

Petit à petit, elle va s’intéresser de plus en plus à vous et vous pourrez prendre ça comme un indicateur d’intérêt (IoI). Comment sentir qu’elle commence à être intéressée par vous ?

  • plus elle écrit = plus elle investit

Un concept fondamental dans l’attirance est l’équation suivante : attirance = valeur + investissement que l’on peut expliquer en français de la manière suivante

1. on est attiré par les choses/personnes qui ont de la valeur

2. plus on a investi dans la chose/personne, plus on se sent impliqué et on s’est approprié la chose/personne

  • lorsqu’elle commence à poser des questions, elle décentre le sujet de sa personne pour s’interroger sur vous

On a fini l’aspect « tu » de la conversation (parler d’elle), on passe maintenant au « je » (parler de moi). Faites très attention à cette étape, surtout au début. Il y a des chances qu’elle vous interroge pour être polie. Il faut bien sélectionner les réponses et ne pas rentrer dans des explications détaillées, en particulier sur des sujets sans réel intérêt (ne raconter pas votre travail en plus de 10 secondes par exemple, mais sachez néanmoins le mettre en valeur) . Quand vous le pouvez, évitez les réponses directes aux questions basiques lors des premiers échanges. Privilégier les réponses marantes ou pour lesquelles vous pouvez enchaînez sur une histoire agréable ou une routine. Exemple :

E : Tu fais quoi dans la vie ?

M : Je suis voyageur intergalactique

Faites cependant très attention à bien calibrer vos réponses suivant votre cible. Si la première question de votre cible concerne votre travail et que vous n’avez pas encore pu juger de son sens de l’humour, évitez de lui dire que vous êtes voyageur intergalactique, ou bien votre réponse pourrait bien se perdre dans le vide intersidéral…

Vous avez désormais les bases théoriques pour bien engager une conversation Tinder et pour maximiser vos chances d’obtenir des réponses à vos messages.

Bonus : si vous souhaitez voir comment ces conseils peuvent être mis facilement en œuvre en situation réelle, Télécharger gratuitement 10 exemples complets (jusqu’au numclose) de conversations Tinder analysées.

Dans le chapitre suivant de notre dossier, nous allons nous intéresser à l’algorithme de Tinder, et voir comment l’exploiter pour en tirer parti.

7 Commentaires
  1. Tom

    6 mai 2015 à 23 h 38 min

    Je dis encore merci pour cet article ! Le premier m’a beaucoup aidé à récolter plus de matchs, là je sens que je vais faire fureur sur tinder :p. Des exemples clairs et documentés, continuez, merci !

  2. Didi

    8 mai 2015 à 10 h 37 min

    moi qui ne fait que des approches du genre coucou, salut ça va, je comprends mieux pourquoi j’ai un taux de réponse faible. je vais tester ces techniques. merci pour ce site !

  3. Sylvain

    8 mai 2015 à 10 h 50 min

    Merci à tous les deux pour vos encouragements, on essaye vraiment de construire quelque chose d’accessible à tous avec des exemples que chacun peut reprendre facilement 😉

  4. Frenchboy

    5 juin 2015 à 7 h 43 min

    vos articles sont vraiment bien fait. on y trouve bcp d’exemples concrets, comme le dit Tom continuez surtout.

    • Sylvain

      7 juin 2015 à 19 h 47 min

      Merci Frenchboy 🙂

  5. younes

    29 décembre 2015 à 21 h 17 min

    je serais pleinement reconnaissant si vous m’envoyez ces dites conversations tinder analysées

    • Sylvain

      30 décembre 2015 à 15 h 43 min

      Hello Younes,
      Il te suffit de renseigner ton mail en cliquant sur « téléchargeables gratuitement ici » dans la case Bonus. Si tu n’as rien reçu, penses à vérifier ton courrier indésirable 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1824
Recevez 10 exemples complets
de conversation Tinder
et découvrez tout un tas de lines
qui marchent parfaitement sur Tinder
Politique ZERO spam. Nous le détestons autant que vous !
1824
Recevez 10 exemples complets
de conversation Tinder
et découvrez tout un tas de lines
qui marchent parfaitement sur Tinder
Politique ZERO spam. Nous le détestons autant que vous !
1824
Recevez votre ebook Conversations Tinder analysées
et découvrez tout un tas de lines
qui marchent parfaitement sur Tinder
Politique ZERO spam. Nous le détestons autant que vous !