Premier baiser : comment bien le réussir ?

Le premier baiser, c’est celui qu’on n’a vraiment pas envie de rater. On veut tous laisser une bonne impression à la fille lors du premier rendez-vous, et le premier baiser c’est presque celui qui laisse le trace de quel genre d’homme vous êtes.

Dans cet article, je vais donc vous donner une méthode concrète pour réussir votre premier baiser, mais aussi de quoi rebondir si malgré ça le stress l’emporte et vous fait faire n’importe quoi.

Vous allez foirer votre premier baiser, et ce n’est pas grave

Je veux vraiment commencer par parler de ça, parce que c’est le plus important. Je vais vous donner des conseils pour réussir votre premier baiser, et vous allez vouloir tout retenir, et vous allez y penser pendant le rendez-vous, et vous allez stresser, et ça va vous faire foirer ce premier baiser.

Mais ce qui compte, ce n’est pas tant réussir le premier baiser, c’est ce que vous allez faire après.

Je m’explique.

premier baiser rate

Imaginez que vous vous approchez de la fille, vous foirez totalement votre premier baiser, et ensuite vous vous remettez en position tout gêné, et vous n’arrivez presque plus à parler parce que vous n’arrêtez pas de repenser à ce premier bisou foiré.

Si vous faites ça, vous êtes mort. Ça va ancrer le malaise et faire de ce moment un souvenir désagréable pour la fille.

Mais maintenant imaginez que vous vous approchez de la fille, vous foirez totalement votre premier baiser, mais ensuite vous enchainez en disant la vérité, quelque chose du genre :

« Il était vraiment bizarre ce bisou, je suis désolé, je me sens pas mal stressé ! »

Elle se sent probablement stressée elle aussi, elle a sa part de responsabilité dans ce premier bisou foiré, et du coup en l’exprimant comme ça vous dédramatisez la situation et ce sera vu plus comme les moments mignons du début que comme l’horrible malaise d’un premier baiser foiré.

Et ce que je vous conseille de faire, c’est de directement remettre le pied à l’étriller une fois ce stress exprimé en disant quelque chose du genre :

« Attends on peut pas rester sur un échec pareil, viens on ré-essaie »

Et vous vous penchez pour l’embrasser de nouveau en prenant plus votre temps.

Et là vous êtes armé, la confiance vient en maitrisant une action OU en ayant une croyance forte dans notre capacité à rebondir en cas d’échec, et j’espère vous l’avoir donnée en commençant par ce paragraphe.

Maintenant passons plus concrètement à comment réussir le premier baiser.

L’importance du bon timing pour un premier baiser

Si vous voulez laisser un bon souvenir à la fille, plus que la technique ce qui comptera vraiment c’est le timing.

Le timing, c’est embrasser au bon moment, c’est embrasser quand vous ressentez vraiment ce moment où le temps s’arrête et où vous avez envie de vous pencher vers elle pour gouter ses lèvres.

Quand vous sentez ce moment, dépassez la peur et lancez-vous.

comment bien embrasser

Et si vous remarquez que vous venez de rater ce moment, ce n’est pas grave, vous pouvez toujours vous rattraper en le verbalisant, en disant quelque chose comme :

J’avais hyper envie de t’embrasser là mais j’ai pas osé.

On s’imagine souvent qu’en disant ça on sera disqualifié directement, mais si vous avez senti ce moment c’est qu’il y avait de l’attirance aussi de son côté, donc elle sera probablement contente de vous redonner une fenêtre de tir en disant qu’elle en avait envie aussi, auquel cas vous pouvez y aller direct.

Ceci étant dit, le risque avec cette histoire de timing c’est que vous passiez tout le rendez-vous à vous demander si c’est le bon moment.

Si vous sentez que ça traine en longueur, vous pouvez tenter de le créer.

À un moment donné arrêtez-vous de parler, regardez-la dans les yeux quelques secondes, puis regardez ses lèvres, puis ses yeux, et approchez-vous d’elle pour l’embrasser.

Peut-être que la fille est stressée aussi et qu’elle aura besoin de vous pour ralentir le rythme et permettre ce moment.

Si vous le sentez comme ça, faites-le !

Pas de langue, vous n’avez pas 14 ans

Ça c’est un point particulièrement important pour ceux qui n’ont jamais embrassé une fille. Souvent ils s’imaginent que ça doit être un « roulage de pelle », que les langues doivent se rouler l’une contre l’autre pour que ce soit un baiser sensuel.

Oubliez ça, ce sera au mieux maladroit et au pire écœurant.

bisou avec la langue

Je me rappelle encore avec une fille au collège on pensait que pour s’embrasser comme des grands il fallait littéralement faire tourner nos langues ensemble.

J’en ai encore mal au cœur rien que d’y penser.

La langue peut être utilisée, mais je vous le déconseille fortement pour le premier baiser, et ça ne sera pas un « roulage de pelle » de toute façon.

Visez la lèvre du dessus

J’imagine qu’une bonne source de confusion vient de ne pas savoir où embrasser, c’est grand une bouche !

Pour vous éviter de vous foirer, je vous suggère de viser une des deux lèvres en particulier, et plutôt la lèvre du dessus.

comment bien reussir un premier baiser

Pour avoir la sensation si vous n’avez jamais ou rarement embrassé de filles, un bon exercice est de s’entrainer sur le bout de ses doigts.

Serrez votre annulaire et votre majeur l’un contre l’autre, mettez-les horizontalement devant vous, le dos de la main face à vous, et vous avez devant vous une bouche virtuelle. Donc logiquement vous avez le majeur en bas (qui représente la lèvre du bas généralement plus grosse), et l’annulaire en haut (qui représente la lèvre du haut).

Ensuite vous allez tenter d’embrasser le dos de vos doigts au niveau de la phalange du milieu.

Juste un rappel, vous avez trois phalanges, celle où il y a l’ongle, puis celle du milieu, puis celle qui est attachée au reste de votre main. On vise donc celle du milieu où la peau est plus douce.

La sensation d’embrasser vos doigts est au final assez proche de celle d’embrasser une bouche, et surtout vous allez pouvoir mieux comprendre ce que ça veut dire de viser une lèvre.

En gros quand vous visez la lèvre du dessus, vous placez votre lèvre du bas entre les deux siennes, et votre lèvre du haut recouvre légèrement sa lèvre du haut.

Faites le test sur vos doigts et vous comprendrez très vite la sensation.

Embrasser en étant un peu plus sur la lèvre du dessus a un côté plus doux, alors que la fille aura logiquement votre lèvre du bas qui a un côté plus sensuel.

Déjà en prenant le choix de celle du dessus vous avez moins de chances de vous rater (parce qu’elle est plus fine), mais en plus vous prenez moins de risque en restant sur du doux pour le premier baiser. Et le petit bonus c’est que la fille se retrouve à embrasser votre lèvre du bas et à s’envoyer le message à elle-même qu’elle est sur quelque chose de plus sensuel.

Bon après je vous dit ça, mais si vous partez sur celle du bas ce n’est pas grave du tout, l’important c’est de choisir, car une autre façon de rater ce premier baiser serait d’embrasser les deux lèvres en même temps en étant pile au milieu. Ça c’est les bisous qu’on faisait en primaire, et vous passerez automatiquement pour un gentil petit enfant.

Choisissez une lèvre !

A lire aussi : Comment donner envie à une fille de faire l’amour ?

Les trois points de contact

Si vous vous arrêtez là, c’est déjà pas mal. La fille rentrera chez elle avec un avant-goût positif et un bon souvenir de ce moment.

Mais si vous voulez frapper encore plus fort, voir enchainer avec autre chose et ramener la fille chez vous, il faudra faire plus. Et c’est pour ça que je voudrais vous proposer une petite technique pour embrasser, la technique des trois points de contact.

Si je reprends mon truc des lèvres au paragraphe précédent, il s’agira de donner plus lors de votre premier baiser, mais sans que ce soit un premier baiser qui dure trois heures.

Ce que je vous conseille pour un premier baiser si vous êtes un peu plus confiant, c’est de commencer par un baiser sur la lèvre du haut, puis d’enchainer directement avec un sur la lèvre du bas, puis de terminer par un bisou au milieu.

Oui j’ai dit juste au-dessus que le bisou du milieu c’était pour l’école primaire, et c’est le cas si c’est votre premier baiser et que vous ne faites que ça. Mais dans un mouvement comme celui-ci ça clôturera en douceur un premier baiser plus intense en repoussant gentiment vos lèvres des siennes et en évitant le filet de bave qui pourrait fuiter d’un bisou trop intense.

Si vous vous sentez de le faire, commencer directement par la technique des trois points de contact pour votre premier bisou.

Rien ne bat le feeling et la spontanéité

Bon maintenant qu’on arrive au bout, je vais une nouvelle fois me contredire. Tout ce que j’ai écrit plus haut, je l’ai écrit pour vous rassurer, pour vous donner une marche à suivre si vous avez vraiment peur, mais en terme de souvenir rien ne battra un premier baiser spontané et au feeling.

premier baiser

Quand vous y allez au feeling, bien sûr que vous avez des chances qu’il soit raté (auquel cas vous pouvez vous référer au premier paragraphe de cet article), mais si ça passe, ce sera 100 fois plus puissant, parce que ce sera beaucoup plus naturel, et ce sera l’expression authentique de votre personnalité, de la façon dont vous aviez envie de l’embrasser à ce moment-là.

Bien sûr que ça demande du courage et de l’entrainement de s’exprimer de façon authentique, mais ça rendra aussi toutes vos interactions avec les filles plus fortes, y compris le premier baiser, y compris le sexe.

J’espère que cet article vous aura aidé et que vous avez toutes les clés pour réussir votre premier baiser, et peut-être pour tenter quelque chose de plus naturel et plus en ligne avec ce que vous avez vraiment envie de faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *