Dirty Talk: le guide complet pour débutants

Le dirty talk est en général une découverte assez malaisante lorsqu’on ne s’y connaît pas. Surtout quand notre partenaire nous susurre pour la première fois à l’oreille « va y bébé, dit moi des choses salassent ! ».

Plus d’un homme s’est déjà retrouvé paralysé après l’écoute de la voix surexcité de leur partenaire les suppliant de les maltraiter verbalement… Que dois-je dire ? Jusqu’où aller ? Et si je suis trop gentil ?

Beaucoup de mecs sont gênés à l’idée d’intégrer du dirty talk à leurs ébats, ils peuvent même avoir peur du ridicule. La plupart du temps, ça vient d’un léger manque de connaissances et d’expériences. Avec quelques règles de base, les choses se font beaucoup plus naturellement et sans gêne !

Surtout qu’il faut savoir que le dirty talk est un aspect très puissant de l’érotisme et de l’attraction entre deux personnes. Il permet d’amplifier le lâcher prise, l’imagination, la connexion entre les corps…

Voilà pourquoi pour vous initier du mieux possible au dirty talk, nous allons vous donner les règles de base à connaître. Puis nous poursuivrons sur comment manier le dirty talk pendant vos ébats avant de vous donner quelques exemples !

Les bases du dirty talk

Pour éviter de commencer n’importe comment et de vous traumatiser pour la suite, le mieux est de suivre les conseils de bases que nous allons vous donner dès à présent. Prenez votre temps pour découvrir les joies du dirty talk et vous y épanouir avec votre partenaire 🙂

L’une des meilleures façons de s’initier au dirty talk est de la faire en exprimant simplement ce que vous voulez faire avant de le faire. Nous parlons bien évidemment des choses sexuelles que vous voulez faire à la fille avec qui vous êtes.

Dire ce que vous voulez et ce que vous aimez

Ca peut être une très belle entrée en matière que de commencer en chuchotant à l’oreille de votre partenaire « j’ai veux te lécher jusqu’à t’entendre jouir… » et descendre doucement vers le recueil de nos passions.

C’est même la méthode que nous vous conseillons d’utiliser au début pour initier le dirty talk entre vous. Exprimer ce que vous voulez faire à votre partenaire. Rien de mieux pour mettre le feu aux poudres !

Ensuite, vous pouvez continuer à amplifier ce dialogue érotique en exprimant ce que vous aimez lui faire. Si vous êtes en train de vos occupez de sa jolie fleur, dites-lui que vous adorez lui lécher sa jolie perle de pluie 🙂

Les femmes ne fonctionnent pas comme les hommes. Un homme n’a pas besoin de grand-chose pour être excité comme jamais. Tandis qu’une femme… C’est une autre paire de manches ! Les femmes sont beaucoup plus subtiles et sont très sensibles à l’imagination. La description de certaines situations, peuvent être pour elles, beaucoup plus excitantes que de les vivre pour de vrai.

Cela est dû en partie au fait que les mecs sont plus singuliers dans leur attention. Tandis que les femmes peuvent se concentrer sur plusieurs choses en même temps. Il est donc plus difficile d’exciter une femme, puisqu’il faudra la satisfaire plus largement.

Pour terminer avec ce conseil, vous pouvez aussi dire à voix haute ce que vous aimez que votre partenaire vous fasse, pendant qu’elle vous le fait. C’est un excellent moyen de la guider vers votre plaisir et la faire se sentir pleinement impliqué dans votre jouissance.

connaitre son partenaire

A lire aussi : Comment sexualiser une conversation ?

Plus de détails pour plus de plaisir

Le dirty talk est plus excitant pour beaucoup de personnes lorsqu’il est descriptif. C’est-à-dire lorsqu’on détail ce qu’on veut faire ou ce qu’on aime.

Dire à sa partenaire « j’adore quand tu me fais ça » ; « j’aime coucher avec toi » ; « t’es tellement sexy quand t’es comme ça », est excitant.  Mais ces mêmes phrases peuvent être beaucoup plus excitantes avec quelques détails supplémentaires.

« Mon dieu, j’adore quand tu me touches le cul / le sexe / les couilles avec tes mains » ;

« Putain tu m’excites plus que dans mes fantasmes, j’ai envie de m’occuper de tes deux magnifiques petites lèvres humides ! »

« Qu’est-ce que j’aime sentir tes ongles griffer mon dos de plaisir et te voir te tordre de passion »

N’hésitez pas à rajouter des détails dans votre dirty talk pour permettre à votre partenaire de mieux s’immerger dans vos ébats. Les femmes sont plus sensibles que les hommes à l’imagination.

Nourrissez vos sens

Il existe encore plusieurs façons d’amplifier le dirty talk et de le rendre un peu plus vulgaire. Et l’une de ces façons est d’utiliser vos cinq sens dans vos descriptions.

Et nous disons bien les cinq sens, car la majorité des personnes sur Terre verbalisent principalement deux sens. La vue et le toucher. Nous, nous voulons que vous verbalisiez aussi ce qui vous êtes agréable à l’ouïe, au goût et à l’odorat :

« J’aime t’entendre crier de plaisir, j’ai envie de t’en faire perdre la voix »

« T’as si bon goût, je pourrais continuer pendant des heures ! »

« T’es tellement excitante quand tu te courbes et que j’entends mes hanches  claquer contre ton cul ! »

massage erotique

Apprenez à connaître votre partenaire

On est tous différents. Ce qui excite certaines personnes, en dégoute d’autres. Donc pour bien mettre en pratique le dirty talk, vous devez absolument connaître votre partenaire. Mieux vous la connaîtrez, mieux vous saurez ce qui l’excite et la fait vibrer de désir !

Nous avons tous nos propres limites et notre jauge de ce qui est excitant ou non. Certaines personnes vont adorer les mots tels que lèvre, vagin, clitoris, pénis, tandis que d’autres vont préférer des mots plus crus. Comme bite, chatte, clito…

On peut aimer d’être insulté de pute ou de salope, ou préférer que ces insultes soient possessives telles que ma petite pute, ma grosse salope… Mais on peut aussi tout à fait détester être appelé de près ou de loin par un mot aussi vilain !

Afin d’en être sûr, ce qu’on vous conseille, c’est d’en parler avec votre partenaire lorsque vous êtes en dehors de la chambre à coucher. Demandez-lui si elle aime qu’on lui dise des choses pendant l’amour. Et si oui, quoi ? Des choses un peu vulgaires ? Très vulgaire ?

Et ne vous inquiétez pas, ça ne va pas enlever le côté sexy de votre dirty talk d’en parler sérieusement avec votre partenaire. Au contraire. Cela lui montrera votre implication dans l’atteinte de sa satisfaction sexuelle. Elle se sentira donc plus en sécurité et en confort avec vous 🙂

Préparez-vous à faire le grand saut

À la lecture de cet article, il se peut que vos fussiez déjà angoissé à l’idée de verbaliser certains mots ou expressions que nous venons de vous donner… Vous pouvez avoir peur de la réaction de votre partenaire.

Cette peur peut vous paralyser et vous empêcher de réaliser vos désirs. Cette paralysie est vient souvent de la peur du jugement négatif de l’autre. Surtout lorsqu’on a été élevé dans une famille religieuse ou dans laquelle le sexe était vu comme sale.

Si c’est votre cas, alors vous allez devoir préparer le terrain pour vous sécuriser au maximum. Pour ça, vous allez initier la conversation au sujet du dirty talk en dehors de vos ébat. On vous conseille de commencer en exprimant que vous désirez pimenter vos relations sexuelles. Mais que votre timidité vous fait ressentir un peu d’appréhension. Dites-lui que vous aimeriez parler avec elle de vos désirs les plus fous, sans prendre le risque de se juger mutuellement. Puis exprimer ce que vous désirez, en expliquant bien pourquoi vous voulez faire ça. Et terminé par lui demander ce qu’elle aimerait découvrir.

Le fait de l’exprimer verbalement, va faire redescendre la pression que vous aviez. Lors de votre prochain ébat sexuel, vous serez beaucoup plus à l’aise pour vous permettre quelques remarques vulgaires.

lacher prise

Vous pouvez commencer par SMS…

Si vous ne vous sentez toujours pas capable d’initier la conversation ou le dirty talk, il reste encore une façon de s’y mettre. Les sexto. Oui, c’est une très bonne méthode pour tester les réactions de votre partenaire quand vous lui envoyez des sextos.

Vous allez pouvoir vérifier si oui ou non, elle aime ce genre de propos. Et lorsque vous aurez la preuve que votre partenaire aime ça, vous serez alors beaucoup plus à l’aise pour exprimer des choses vulgaires en personne.

Voilà quelques exemples que vous pouvez envoyer par message :

« Vivement qu’on se retrouve. Je suis certain qu’on va bien s’amuser toi et moi 🙂 »

« Je m’imagine déjà en train de déguster ton petit bout de peau que j’aime tant, me délecter de sa douceur et de son humidité… »

« Ce soir, tenue ultra sexy exigée ! »

« J’aimerais me concentrer sur mon travail, mais je n’arrête pas de penser à cette nuit endiablée avec toi… »

« J’ai fait un rêve érotique cette nuit qui m’a inspiré pour notre prochain rendez-vous… »

(envoyer une photo sexy de vous) « Il me tarde de t’exprimer mon désir… »

« J’ai tellement envie de toi, là, tout de suite. Je ne peux pas m’empêcher de me toucher. Tu veux voir une photo que j’ai faite pour toi ? »

sms dirty talk

Dirty Talk : pour les débutants

Voici maintenant venue le moment de vous donner des phrases toutes faites que vous allez pouvoir utiliser pour initier le dirty talk avec votre partenaire. On a essayé de les classer de la plus douce à la plus hard.

« Oh oui, va-y, encore, continu… »

« J’ai envie de toi, là, tout de suite »

« Je deviens tellement dur quand tu me regardes comme ça… »

« T’es tellement sexy quand tu te crispes comme ça ! »

« J’adore sentir tes mains sur ma peau »

« j’aime tellement me sentir en toi »

« Je pourrais passer 48h entre tes cuisses »

« J’aime trop le goût de ta chatte bébé, elle est si bonne et si douce ! »

« Oh oui va y suce moi ! J’adore me sentir au fond de ta gorge ! »

« T’aime ça me sentir en toi ! »

«  T’es tellement douée avec ta petite langue… »

« Mets toi à quatre pattes, tout de suite, montre-moi tes fesses ! »

parler vulgairement

Dirty Talk : pour les connaisseurs

Maintenant que nous venons de vous donner des exemples de dirty talk soft, nous allons monter d’un niveau. On va passer au dirty talk plus hard.

Par contre, on préfère vous prévenir, vous devez en avoir parlé avant avec votre partenaire. Vous devez être sûr qu’elle apprécie ce que vous allez lui dire, sinon c’est très risqué pour votre relation.

« Supplie-moi de te baiser plus fort ! »

« Je veux te défoncer à en faire crier les voisins ! »

« Va-y, mets là au fond de ta gorge ma petite salope… »

« T’aime quand je te la mets comme ça, hein ? »

« Va-y, lâche-toi, montre-moi la petite salope qui sommeille en toi ! »

« Dis-moi que t’as envie de te faire baiser ! »

« J’adore quand tu frottes ton clito contre moi !

« Mais va-y ! Lâches-toi ! Fais-toi plaisir ! Je veux t’entendre jouir ! »

« J’ai tellement envie de te baiser le visage ! »

« Dis-moi que t’es ma petite salope ! »

« Je vais tellement te défoncer que tu ne pourras plus marcher ! »

Pour conclure sur le dirty talk

Le dirty talk est une pratique qui n’est pas la plus évidente à mettre en place. Puisque l’on on doit surmonter ses peurs et ses croyances. Dire de telles choses vulgaires peut sembler intimidant. Pourtant, le meilleur moyen de s’y mettre, c’est de démarrer doucement.

Allez-y progressivement, pas besoin de mettre les deux pieds dans le plats ! Demandez à votre partenaire ce qu’elle en pense, les mots qu’elle préfère et vous finirez par trouver votre bonheur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *