Comment avoir de la conversation et intéresser les femmes ?

Vous aimeriez savoir comment parler à n’importe qui en toutes circonstances ? Etre intéressant à chaque fois que vous prenez la parole ? Dans cette vidéo, je vous explique comment avoir de la conversation et intéresser les femmes (et les hommes aussi !).

Transcription de la vidéo comment avoir de meilleures conversation

La plupart des mecs que je vois en coaching ont à peu prêt le même problème. Je leur apprend à aborder, ils ont plus ou moins quelques réticences et quand ils passe à l’action, ils sont confrontés à un obstacle. Cet obstacle, c’est celui de la conversation. Comment avoir de la conversation ?

Ils ne savent pas quoi dire ! Ils me disent souvent après avoir abordé

« Je ne savais plus quoi dire, alors je suis parti »

C’est incroyable le nombre de personnes que je rencontre et qui ont des difficultés conversationnelles. Et c’est pas uniquement quand ils séduisent, c’est tout le temps. Même avec leurs potes ils ont du mal à converser et animer le groupe autour d’une histoire.

En même temps, je les comprends tout à fait. Avant, j’étais pareil. Je parlais peu. J’étais pas à l’aise socialement. J’avais l’impression d’être en permanence jugé par les autres. Dans ce que je faisais, mais aussi dans ce que je disais. Du coup, avoir de bonnes conversations dans cet état d’esprit était clairement impossible pour moi avant.

J’imagine que vous devez être nombreux dans ce cas si vous regardez ma vidéo sur la conversation. C’est pourquoi j’ai décidé de vous donner des conseils pour clairement vous améliorer dans votre communication verbal.

Ne pas se tirer une balle dans le pied

En général, les mecs qui ont du mal à avoir de bonnes conversations, c’est des mecs qui jugent eux même leurs conversations de nazes. C’est-à-dire qu’ils ne croient pas en ce qu’ils disent. Quand ils racontent une histoire, une anecdote, ils font en sortent que ça dur le moins longtemps possible.

Mais ça n’est pas forcément des personnes timide ou réservées. Ça peut être des gens qui ne savent pas vraiment comment avoir de meilleurs conversation les autres et qui, sans le vouloir, ont du mal à établir de bonnes connexions avec les autres.

Dans tous les cas, ce qu’il faut à tout prix éviter, c’est de se tirer une balle dans le pied. Faut absolument empêcher notre état d’esprit de s’identifier à cette difficulté, à ce problème. Sinon c’est foutu !

À partir du moment où l’on pense que le problème vient de nous, quand on est avec quelqu’un et qu’on arrive pas à bien discuter avec, il faut effectuer un véritable travail de fond. Il faut modifier son schéma de pensées comme je vous en avait parler dans la vidéo que je vous ai mis en description.

Vous devez vous dissocier de votre problème. Vous devez le voir et l’interpréter autrement. Vous devez vous dire et intégrer que ce n’est pas vous qui n’êtes pas intéressant, mais la façon dont vous parler avec les autres. Vous avez un peu de mal en ce moment à réussir à avoir de bonnes conversations.

Et ça, ça s’améliore. Ce problème n’est pas inhérent à vous comme peut l’être un cancer en phase terminal ! Si vous êtes dans ce cas à vous identifier comme quelqu’un d’inintéressant, arrêtez tout de suite, c’est faux. Vous êtes quelqu’un d’intéressant, vous ne savez tout simplement comment l’être. Donc relax 🙂

interesser les femmes par la conversation

A lire aussi : TOP 10 des sujets de conversations avec une fille

Savoir enrichir la conversation

Quand on discute, on a souvent naturellement tendance à raccourcir les conversations. Quand quelqu’un nous pose une question, on répond. Point barre.

Quand je demande à quelqu’un ce qu’il fait dans la vie, d’où il vient, ce qu’il a comme loisir, etc… La plupart du temps les réponses sont les plus courte possible. Comme si il fallait être le plus précis et exprimer en le moins de mots possible une réponse claire et compréhensible.

Scène fond vert :

Salut

Salut

Tiens tu me passes une bière stp ?

Ouais, tiens ! Sympa cette soirée !

Grave mec, y’a tout ce qu’il faut ! Du bon son, de l’alcool, des jolies filles ! On est au top !

Ouais, ahah, c’est clair.

Tu fais quoi dans la vie toi ?

J’suis ingénieur en informatique.

Ok, genre derrière un ordi dont tu connais tous les composants.

Ahah, c’est à peu prêt ça.

Là dans le petit montage, vous voyez bien qu’il y en a un qui enrichi la conversation et un autre, qui ne fait que de la clôturer ou presque. C’est exactement ce qu’il faut éviter. Quand on vous pose une question, profitez de cette attention que vous donne cette personne, pour développer un peu plus vos réponses.

Quand on vous demande ce que vous faite dans la vie, ne donnez pas la réponse de but en blanc. Vous devez plutôt raconter une petite histoire, en tout cas, donner beaucoup plus d’informations dans vos réponses, pour susciter de l’intérêt chez la personne qui vous écoute.

Exemple :

Au lieu de dire que vous êtes ingénieur, électricien, manageur ou autres, dites plutôt un truc du genre :

« Quand j’étais gamin, j’ai toujours été passionné par tel truc. Je me souviens que je voulais faire ça ou ça. Puis tu vois aujourd’hui, j’ai réussi à pas trop mal m’en rapprocher. Je suis dans… »

De cette façon, vous allez non seulement donner beaucoup plus d’informations à votre interlocuteur, pour susciter de l’intérêt chez lui. Mais vous allez aussi lui donner beaucoup plus d’opportunités, pour poursuivre la conversation avec vous. Il aura plus de facilité pour rebondir sur ce que vous dite.

Les sujets qui nous bloquent pour avoir de la conversation

Si vous avez du mal avec certaines questions comme d’où vous venez, ce que vous faite dans la vie, etc… Parler plutôt de vos projets, de vos aspirations. De tout ce qui peut créer chez vous un bon flow d’émotions. C’est ça qui va faire de vos conversations de bonnes conversations. C’est l’énergie et l’émotion qu’elles vous procurent.

Donc focalisez votre attention sur ce qui vous motive, ce qui vous rend enthousiaste et vous donne le sourire. Parlez de choses que vous appréciez et qui vous inspirent. C’est la meilleure façon de rendre plus vivantes vos conversations.

Faites en sorte de diriger la conversation vers l’avenir, plutôt que de l’enliser dans le présent et le passer. Tout le monde à le pouvoir de diriger les conversation vers ce sur quoi il préfère discuter. Bon, sauf si vous tombez sur une chieuse ou un relou, mais ça c’est un autre problème ^^

Il a y forcément des choses qui vous tiennent à coeur et dont vous aimeriez parler. Je ne connais personne qui n’a rien à raconter ou rien à dire d’intéressant.

Soyez authentique dans vos conversations

Pour être capable d’avoir des conversations intéressantes et captivante, n’ayez pas peur d’être authentique, d’être sincère et de ne pas vous cacher derrière un masque social. Alors ok, ce conseil il est pas facile à mettre en place. Je le sais parce que je suis bien placé pour le dire, j’assume à 100% ma philosophie de vie et je l’applique depuis longtemps. J’ai souvent été considéré comme un fou ou un mec pas comme les autres.

Ce conseil est à double tranchant en faite. Parce que vous allez déplaire à la majorité des personnes qui ne pensent pas ou n’agissent pas comme vous. Du coup, bah vous allez vous faire pas mal d’ennemies, les gens vont parler sur vous, etc… Mais vous vous en battez les yecou. Puisque de l’autre côté, vous allez avoir toutes les personnes qui pensent comme vous et qui vont vous adorez pour vos différences.

Vous devez assumez vos convictions plutôt que vous plier à ce que pense la majorité. Vous créerez bien plus de conversations intéressantes en étant sincère, qu’en vous protégeant sous le voile de la pensée collective.

Pour vous donner un exemple, quand je suis en désaccord avec quelqu’un, je ne vais pas me gêner de l’exprimer. Je vais pas le dire en mode je t’agresse, tu as tord, je ne suis pas d’accord. Mais je vais dire mon point de vu, l’expliquer, sans chercher à convaincre, mais à faire entendre ma vision sur le sujet.

comment avoir de la conversation

Sortez des cases

Pour terminer cette vidéo, je vais vous donner le meilleur conseil possible. Sortez des cases. Out in the box. Vous devez sortir de la boîte. Des conventions. Des habitudes et de ce à quoi les gens s’attendent.

Osez poser des questions que peu de gens posent. Osez répondre des choses dont on ne s’y attend pas. Osez taquiner gentiment les gens avec qui vous discutez. Osez dire ce qui vous passe par la tête. Tout simplement.

Si vous voulez rendre vos conversations passionnantes et plus intéressantes, osez parler de ce dont on ne parle pas habituellement. Moi par exemple en soirée, j’aime bien commencer par faire des allusions légères au sexe, puis continuer plus franchement en parlant de cul. Parler des fantasmes, des histoires les plus folles, des histoires du moment, etc…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *