Comment faire une bonne sodomie et lui donner (beaucoup) de plaisir ?

Vous êtes nombreux à nous avoir poser la question : Comment faire une bonne sodomie ? Dans cette vidéo, je vous explique comment pratiquer le coït anal, rassurer votre partenaire et surtout, lui donner un max de plaisir.

Salut à tous et bienvenue sur Online Séduction, aujourd’hui nous abordons un sujet sensible pour youtube, mais aussi pour toutes les personnes qui ne sont pas à l’aise avec leur sexualité.

Mais c’est un sujet extrêmement important quand je vois le nombre de filles qui m’ont dit  :

« whoua, mais comment t’as fait ? C’était trop bon ! J’étais traumatisé avant ! »

Donc messieurs, arrêtez tout de suite s’il vous plaît d’y aller comme des boeufs, on va reprendre les bases pour pratiquer une bonne sodomie et lui faire adorer ça !

Bien sûr, comme toujours, une sodomie se pratique après de bons préliminaires.

Comment pratiquer une bonne sodomie : croyances limitantes

Juste avant de commencer, comme toujours, le sexe étant un domaine qui me passionne, je pourrais vous en parler pendant des heures. Donc on va simplement survoler dans cette vidéo les axes principaux sans rentrer dans les détails, ni vous parler de tout ce qu’il y a à savoir.

Ceci étant dit, la première étape, géré croyances limitantes :

La sodomie, ça fait mal

Ça fait mal ! Non, pas si on s’y prend bien. Ce n’est pas parce que 100 mecs s’y sont prit n’importe comment, que le 101ème fera comme les autres.

Si c’est l’excuse qu’elle vous donne, vous pouvez lui dire par exemple, que c’est une pratique qui demande du temps. Qu’il faut parfois et même assez souvent pour ne pas vous mentir, mettre en place un apprentissage qui va permettre le bon déroulement.

Croire qu’on va y rentrer tout entier dès la première fois est une erreur. Bien qu’une petite minorité de filles y arrive. Encore une fois et comme souvent, il faut s’adapter à la personne. Et souvent, il faut y aller crescendo. On en reparlera après dans la vidéo.

comment faire une bonne sodomie

La sodomie, c’est sale

Autre chose, c’est sale ! Alors non. Non plus, vraiment pas. En soi, il est plus sale d’embrasser quelqu’un que de lui lécher l’anus. Humm… Vous trouvez que c’est ce que je viens de vous dire est dégueulasse ? Pourtant, je vous le rappelle comme dans la vidéo sur le cunnilingus, 1ml de salive contient plusieurs millions de germes, de microbes.

Et le colon est un lieu de passage et non de stockage. C’est-à-dire que ce qui sort de là, ne fait que passer. Donc si votre partenaire est propre, s’essuie bien, il n’y a rien de sale à pratiquer une bonne sodomie.

Autre argument pour ceux qui pensent que c’est « sale » ou les personnes qui vivent dans un monde aseptisé. Il existe des poires à lavement et des lingettes hygiéniques qui vont permettre de nettoyer en profondeur la zone et de la rendre plus propre qu’un t-shirt qui sort de la machine.

La sodomie, c’est de la soumission !

Pour d’autres, pratiquer une bonne sodomie, c’est se soumettre. J’ai un peu de mal avec cette excuse car dans ce cas, on se soumet à l’autre en lui faisant un cunnilingus, tout comme une fellation et même quand on déclare sa flamme à quelqu’un.

Pour moi la soumission, c’est du BDSM, et encore, puisque la soumission est consentie.

Je pense que les personnes qui pensent que la sodomie est un acte de soumission, sont des personnes qui manquent un peu de maturité et d’expérience dans leur rapport au sexe. Ou encore qui ont eu une éducation bien particulière sur le sujet.

Là c’est un état d’esprit qu’il faut changer. Je ne vais pas vous mitonner, ça va vous demander du temps si votre partenaire pense que pratiquer une bonne sodomie est un acte de soumission. Mais rappellerez-vous que seuls ceux qui abandonnent n’atteignent pas leur rêve.

Comment faire une bonne sodomie ?

Commencez par en parler

La première étape pour pratiquer une bonne sodomie, c’est d’en parler. N’y allez pas directement ! Pas obligé d’aller droit au but, du style « je peux te prendre par les fesses », mais avec plus d’élégance et de subtilité

Exemple, lui demander si elle a déjà pratiqué où ce qu’elle en pense « Qu’est-ce que tu penses de la sodomie ? », tout simplement.

Après, pour les mecs plus expérimentés, vous pouvez faire ce que je fais quand je couche avec une fille pour la première fois. Passez votre doigt légèrement sur son anus quand vous couchez avec. S’il est bien fermé, recroquevillé sur lui-même, tout ridé de contraction, elle n’a surement jamais pratiqué. Dans ce cas, il faut lui en parler.

Si son anus à l’air plutôt détendu, que vous pouvez facilement rentrer une demi-phalange quand par exemple elle est au-dessus de vous, en Andromaque, C’est qu’il y a de forte chance qu’elle pratique ou qu’elle ait déjà pratiqué.

Dans ce cas, vous pouvez essayer de lui rentrer un doigt tout en étant très attentif à ses réactions. Si elle prend son pied, continuez, si elle a le moindre geste de retenue, préférez arrêter et lui en parler.

donner plaisir sodomie

Puis prendre son temps

Autre chose très importante, surtout pour les filles qui n’ont jamais l’occasion de pratiquer une bonne sodomie ou celles qui n’ont pas été séduite par l’expérience, c’est de prendre votre temps ! Mais vraiment. Vraiment prendre votre temps.

Il faut voir ça comme un apprentissage qui peut demander, un, deux, trois, cinq et même dix essais avant de rentrer entièrement votre sexe.

Et d’ailleurs, quand je dis un apprentissage, c’est que votre partenaire et vous êtes d’accord pour pratiquer une bonne sodomie et d’apprendre ensemble cet acte de partage.

Pour ça, il faut commencer tranquillement par simplement lui masser l’anus avec la pulpe de l’un de vos doigts, quand vous couchez ensemble.

Pas plus.

Puis, commencez à lui insérer une première phalange, mais pas plus. Il faut habituer doucement son corps à sentir quelque chose entrer et non à sortir. Pour ça, il faut souvent pratiquer plusieurs fois. Dès que la moindre douleur se lit sur son visage, vous devez vous stopper, pour reprendre ensuite.

Vous avez compris, vous allez à chaque fois aller de plus en plus loin avec un doigt. Lorsque vous réussirez à rentrer un doigt complet et que vous pouvez faire des allés retour sans lui faire mal, c’est que vous allez pouvoir commencer à lui en insérer deux.

Mais attention, car de nouveau, il est fort possible que vous soyez obligé de recommencer phalange par phalange avec deux doigts. Là, l’objectif est d’habituer son anus à la dilatation.

De même, quand vous réussirez à entrer deux doigts complètement et faire de lent aller-retour, c’est que vous pouvez passer à l’étape suivante.

Commencer par lui donner un orgasme

L’étape suivante, ça va être de lui donner un orgasme. Pourquoi ? Parce qu’un orgasme détend naturellement les muscles du sphincter. Il sera donc beaucoup plus simple de la pénétrer sans lui faire de mal, après lui avoir donné un orgasme vaginal, clitoridien ou du point G.

Ça peut véritablement tout changer. Une fille qui vient de prendre son pied avec vous, sera comme sur un nuage, les muscles tremblants de décontraction. Après ça, son corps sera beaucoup plus à même de vous recevoir sans aucune gène ni douleur.

A lire aussi : comment faire l’amour à une fille

Annulingus pour détendre

La dernière chose à faire avant d’enfin pratiquer une bonne sodomie, c’est de lui faire un annulingus pour continuer la décontraction de son sphincter et aider à la lubrification.

Mais il y a un secret sur cette pratique qui permet de détendre encore plus cette zone. C’est de lécher de bas en haut. Plus précisément, du milieu, en appuyant bien en remontant vers le haut de ses jolies fesses. Vous savez, là où il y a des millénaires l’Homme avec un grand H, avait une queue.

Lécher cette zone avant de pratiquer une bonne sodomie est une très bonne façon de détendre encore plus votre partenaire avant de lui offrir le genre d’intimité, qu’elle ne vivra qu’avec très peu d’hommes dans sa vie.

preparer la sodomie

Lubrifier à fond et allez-y doucement !

Maintenant, vous allez pouvoir y aller. Mais il reste deux règles à respecter ! La douceur, et la lubrification ! Et pour ça, je vous conseille un lubrifiant à base de silicone car il lubrifie plus longtemps que ceux à base d’eau. Qui eux, s’évaporent plus rapidement et donc, finissent par chauffer.

Et pour la douceur, quand vous vous présentez à elle pour la pénétrer, vous devez vous mettre dans une position agréable. Par exemple, la cuillère, ou le missionnaire mais avec les jambes relevées pour bien écarter l’ensemble.

Évitez la levrette pour une première fois, ce n’est vraiment pas la meilleure position pour commencer, il faut avoir une certaine expérience pour pratiquer une bonne sodomie ainsi.

Donc une fois que vous vous présentez à elle, vous devez rentrer presque millimètre par millimètre, tout doucement et être super-attentif aux réactions physiques et vocales et votre partenaire. Si elle a la moindre douleur, stop ! On s’arrête. Je ne vous dis pas de sortir, mais de vous arrêter.

Vous devez rester sans bouger là où vous en êtes pendant une, deux voir trois minutes. Le temps que son anus s’habitude. Profiter de ce temps pour lui embrasser le cou, lui toucher langoureusement les seins, ses jolis médaillons de bronze, n’hésitez pas non plus à lui stimuler le vagin et le clitoris en même temps, ce sera d’autant plus agréable pour elle.

Quand vous sentez que ça va pour elle, continuez progressivement à entrer. Toujours doucement. Chaque fois qu’elle a la moindre douleur ou sensation bizarre, vous devez vous stopper et attendre.

Une fois que vous serez totalement rentré en elle, restez quelques instants pour que son anus s’habitue à vous avoir en intégralité en elle.

Ensuite, vous pouvez commencer les aller-retour sans y aller comme des sauvages. Il serait vraiment dommage de gâcher tous les efforts réaliser jusqu’ici ! Donc douceur pour les premières fois !

Pratiquer une bonne sodomie : conclusion

Je pense vous avoir donné pas mal d’infos dans cette vidéo, je m’arrête là ! Juste un dernier truc, on ne passe pas de l’anus au vagin ensuite, les risques d’infections sont très élevés car la flore vaginale est très sensible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *